Avertir le modérateur

19/03/2007

L'autre moustachu qui voudrait être candidat

Il n'a pas besoin de 500 signatures celui-ci, seulement de l'aval de son parti. Mais, pour Eric Gautier, actuel suppléant de la (encore) députée des Deux-Sèvres Ségolène Royal, c'est mal parti. On ne sait pas bien en quoi il a démérité, le moustachu président du pays mellois, mais en retour de ses bons et loyaux services auprès de la Dame, il a eu droit à quoi ?

medium_parachute-m.2.gif 

Une candidate parachutée par le PS national, validée sans moufter, et surtout sans voter, par le PS départemental.

Il en aurait avalé sa moustache, le "dépité suppléant", comme s'est empressé de le surnommer un de ses adversaires de droite au conseil général !

Heureusement, Eric Gautier a des amis, à gauche, qui n'ont pas apprécié non plus qu'on les mène à Batho (*) comme le veau à l'abattoir : ils ont monté un fan club ! Et pour se faire connaître, ils ont créé un blog. Qui ne s'attendait visiblement guère à être lu, et encore moins commenté, jusqu'à ce petit billet paru le 15 mars dernier dans la NR (merci, la NR !) révélant son existence..

Pour l'instant, le moustachu du Mellois s'est bien gardé de réagir, y compris sur son propre blog. Les instances fédérales du PS n'ont pas moufté non plus, ce qui n'est guère surprenant.

De vous à moi, il faut avouer que les fans d'Eric Gautier se sont peut-être un peu précipités. Car personne aujourd'hui dans le Mellois n'est prêt à jurer que Ségolène Royal, battue à la présidentielle, ne renverrait pas la petite Delphine à sa région parisienne, pour conserver son siège parlementaire en juin. Personne... pas même son actuel moustachu de suppléant.

Mais bien sûr, le FCEG et Eric Gautier lui-même sont persuadés de la victoire de Ségolène à la présidentielle. Suis-je bête...

(*) Delphine Batho, c'est le nom de la jeune fille pendue au parachute. On en reparlera.

 

Commentaires

Vous êtes une coquine Madame. Ici tout le monde connait tout le monde, mais vous êtes d'un pays discret ou faussement discret. Le Pays Mellois est le pays des "non disant", c'est surtout un pays plein d'hypocrisie et de silences obligés.

Pourquoi vous cachez vous derrière un pseudo? Vivre au grand air, fièrement n'est-ce pas mieux, surtout pour commenter les états d'humeur des autres!

C'est probablement ce cote "secret" qui coute à Eric de n'être pas notre candidat révélé. Eric a beaucoup de qualités, c'est un homme du cru parfaitement au fait des choses du pays; mais il travaille trop sur ses réseaux et peut-être pas assez avec les porteurs de projets, que parfois il écarte, n'ayant pas compris ce dont ils voulaient parler ou créer.

Par certains cotés de sa façon de diriger le Pays, il est encore un peu trop....... troisième république!

Le monde change, vite, trop vite probablement pour les habitants du Mellois et des Deux-Sèvres en général, mais se cacher et attendre pour agir n'est peut-être pas une bonne politique.

Pour ma part, je lui ai suggéré des actions, mais il a toujours trouvé mon propos un peu trop ......... irréaliste, car novateur.

Je continue à vouloir développer mon concept d'éducation ......... à la Montaigne et rabelais; "des têtes bien faites, plutôt que des têtes bien pleines".

Miquel Eyquems_Lopés (que vous appelez Montaigne ici) avait décrit une façon "globale" d'éducation, mais la France est spécialiste en "fractionnement". On créée des cases et évidemment pas de communication entre les cases. Ainsi on produit des super ceci ou super cela, qui par le fait se retrouve en décalage avec le monde réel et malgré leurs diplômes se retrouvent ....chômeurs.

L'éducation globale commence dés la petite enfance, étude des langues support des cultures; y compris pour nos territoires typés, étude de leur langue ou dialecte régionaux.

Sensibiliser nos enfants aux enjeux écologistes, pour qu'ils puissent aussi éduquer leurs parents.

Leur donner envie d'avoir envie. Leur donner le gout des sciences, pour qu'ils appréhendent sans peur ce monde technologique.

Les ouvrir à la culture sous toutes ses formes, pour que très jeunes ils puissent exprimer leur sensibilité. Etre sensible ce n'est pas une manière de faiblesse, c'est surtout s'ouvrir aux autres et comme disait un sage chinois ( Lao-Tseu) :

"Connaître les autres c'est sagesse.
Connaitre soi-même c'est sagesse supérieure.
Imposer sa volonté aux autres, c'est force.
Se l'imposer à soi même, c'est force supérieure."

Ce que je viens de décrire est un projet que je porte et qui s'appelle : projet A.Y.U.D.A.

Ce projet présenté à Ségolène Royal fut par elle validé en 2000, mais hélas Eric Gautier n'a jamais donné suite.

Je compte donc m'appuyer sur le village de Montaillon et la vallée du Lambon pour réaliser ce projet pour les enfants de demain.

Peire Martinez_Lassalle

A.Y.U.D.A http://ayuda.blogspirit.com

Désirs d'Avenir http://ambichieuse.blogspirit.com

Montaillon http://montaillon.blogspot.com

Écrit par : peire Martinez_Lassalle | 22/03/2007

Peire,
Votre point de vue sur EG ne manque pas d'intérêt.
La difficulté à porter des projets novateurs n'est jamais négligeable, la difficulté à s'affranchir des réseaux l'est sans doute encore plus.

Mais pensez-vous que la candidate désignée, si elle est élue, aura plus de facilité à porter ces projets et à les faire aboutir, sans s'appuyer sur ces fameux réseaux locaux ?
C'est une question, je ne porte aucun jugement sur l'un ou l'autre, tel n'est pas mon propos.

Au passage, votre témoignage quant à la "démocratie relative" au sein du PS est édifiant... Mais je vous trouve bien indulgent avec cette mascarade.

NB : Ne vous focalisez pas sur l'anonymat, je ne dénonce ni ne soutiens personne, moi ! L'important n'est pas de savoir qui je suis, mais si le regard, critique et/ou amusé que je porte sur ce microcosme, peut intéresser quelques (é) lecteurs de ce département ;-)

Écrit par : lihns | 22/03/2007

Je suis satisfait de votre commentaire sur le mien. Question indiscrète à laquelle vous n'êtes pas forcé de répondre : "me connaissez vous personnellement?"

Deuxièmement beaucoup semble étonné de mon propos sur la démocratie interne au PS.

Je vais essayer de vous indiquer comment se passe les "élections au conseil fédéral".

C'est lourd un grand parti. Après chaque congrés, normalement tous les trois ans, nous élisons nos délégués au conseil fédéral. Un tiers sont des élus des sections (aujourd'hui associations), généralement le secrétaire de section (aujourd'hui le président de l'asso). Une autre partie est constituée des "ayant droit" (les "grands élus : député, CG, CR,....). Le reste des cartés lamda qui se portent candidats.

Tout ceci bien sur en appliquant des lois mathématiques de pondération, dues aux divers courants internes officiels, appelés généralement "motions".

Vous voyez si c'est simple ...... la démocratie. Ainsi parmi les groupes sus nommés il y des "marchandages" qui aboutissent à des propositions de candidatures au sein des groupes; puis vient l'élection proprement dite qui ne fait en réalité que finaliser les travaux préparatoires, pour ne pas dire les ententes plus ou moins judicieuses. C'est parfois le mariage de la carpe et du lapin!

rappels pour votre culture politique cote PS.

Les sections disparaissent au profit d'associations (c'est un problème comptable)

Donc si je prends l'exemple de Celles-Mougon, le conseil d'administration est ainsi composé ainsi aujourd'hui :

Président (ancien secrétaire) Marc Chatain
Trésorier (ancien trésorier) Lionel Barillot
Secrétaire (comme dans une asso normale) Peire Martinez_Lassalle

Voilà, vous voyez j'essaye autant faire ce peu d'être transparent, clair (ça c'est moins sur), honnéte; j'ai bien sur les défauts de ma tribu dont je suis fier. Le gascon est coléreux, imprévissible, ingérable, même si souvent on le voit se mettre "au service".

Je rappelle que pays pauvre, la Gascogne ne pratiquait pas le partage de la terre et que bien souvent si :

" lo prumier gardaba l'ostal, los capdets deishaban lo pais per viure sa vida"

j'espère que ce n'est pas trop difficile à traduire en français. Et puis comme disait un mien lointain ancêtre : "si le Français ne peut y aller , que le Gascon y aille"

Il s'appelait : Miquel Eyquems_Lopés, quelque part ça m'arrange.

Amitiés

Peire Martinez_Lassalle

Écrit par : peire Martinez_Lassalle | 23/03/2007

Non, je ne vous connais pas personnellement, pardon si je vous ai paru familière en utilisant votre prénom.

Merci pour la leçon de choses sur le fontionnement interne du PS, ma culture s'est enrichie, mon allergie à l'encartage (quel qu'il soit, car ailleurs, ça ne doit guère être mieux) aussi !

Je trouve que le ton s'envenime sérieusement sur le blog du collectif : est-il impossible de sortir des affrontements basiques de supporters pour engager un vrai débat sur la valeur d'une candidature, ou de sa désignation ?
Par exemple ici, en terrain neutre...

Écrit par : lihns | 24/03/2007

Bonjour,

C'est quand même chouette internet. C'est bien comme je le disais en 2000 à Ségolène un créateur de liens. Non le fait que vous utilisiez mon prénom "occitan" pour me nommer ne me gêne nullement.

Pour ce qui est du blog "Eric", ce sont essentiellement des "camarades" de mon asso. C'est un vrai combat entre "copains". Ethymologiquement celles et ceux avec lesquels on partage le pain; tu parles d'un partage, c'est plus "pignes et castagnes" como se dice a casa!

D'ailleurs mon prochain message sera le dernier sur la liste, je le leur dirais. Dans notre cas un débat en live serait meilleur.

Tiens je ne sais où vous êtes, mais si vous habitiez le canton de Celles, jeudi 29 mars à 20h30 à Thorigné nous organisons notre réunion "présidentielles", je vous y convie; peut-être que là en présences d'Eric qui fera la première partie et de Joseph Joubert la seconde avant débat, nous évoquerons peut-être notre "blog Eric".

Merci por ce fil, madame i suppose; c'est comme une bouffée d'air doux.

Plan mercie comme on dit en occitan
gracias et mile gracie

Peire Martinez_Lassalle

Écrit par : Peire Martinez_Lassalle | 24/03/2007

Ma sagacité et ma réactivité à vos messages, vous inquièteraient-ils?

Bon Dimanche (je commence par une majuscule, car c'est le jour du Seigneur).

Peire

Écrit par : Peire Martinez | 25/03/2007

Du tout Peire, du tout ! C'est juste que je ne suis pas tous les jours le nez sur un ordinateur...

Dites, si vous voulez bien que je vous demande un service, peut-être pourriez-vous faire pour ce blog un petit résumé de cette fameuse réunion de Thorigné du 29 mars ? Seulement de la partie "blog de soutien à Eric Gautier" qui nous intéresse, bien sûr.

Je serai bien venue moi-même déguisée en petite souris, mais d'autres obligations, familiales, me retiennent à Niort où je vis. Voila, vous savez tout !

Bonne fin de dimanche à vous

Écrit par : lihns | 25/03/2007

Je milite dans la même section que Peire.
La démocratie est trop précieuse pour qu'elle soit bafouée par des énarques parisiens. Si ERIC GAUTIERavait eu la possibilité de se présenter à l'investiture du PS, nous n'en serions pas là aujourd'hui. J'aurais fait campagne pour celui ou celle qui aurait remporté l'investiture.
Je note quand même une difficulté au PS à élire ses représentants de façon démocratique. Je croyais avoir tout vu quand je militais à la section de NIORT. Mais non, nos dernières élections internes à CELLES ont été un simulacre de démocratie. A croire que certains d'entre nous préfèrent un système oligarchique.

Écrit par : Alain RANDONNET | 25/03/2007

Alain,
vous pointez du doigt la principale faille de cette histoire dans votre commentaire : ni EG, ni aucun autre socialiste d'ici ou d'ailleurs n'a eu la moindre possibilité de faire seulement acte de candidature à l'investiture.

Mais le fonctionnement démocratique au sein des sections PS n'a pas l'air tellement mieux ailleurs. Ainsi, dans le nord du département, le PS a organisé un vote des militants tout ce qu'il y a de plus officiel, pour valider l'unique candidat à la candidature (Jean Grellier, président du comité de soutien de Ségolène Royal et vice-président de la région) : quel suspense, n'est-ce pas !

Moi, ces méthodes, dont Peire a bien décrit le mécanisme, qui consistent à se mettre d'accord sur un candidat unique en amont, avant d'organiser un vote sous forme de plébiscite (et pour cause !), le tout vanté comme un modèle de démocratie, ça me fait plutôt rigoler... et je comprends que cela mette en rage quelques militants.
En fait, ce qui m'étonne, c'est qu'il n'y en ait pas plus, que le sujet énerve !

Écrit par : lihns | 25/03/2007

Si très peu de camarades sont énervés c'est parcequ'il y a des raisons diverses et variées qui font que chacun a de bonnes raisons de se taire. Par exemple : Les employés municipaux qui ont peur pour leur carrière. Les élus qui ont peur de ne plus avoir de subventions de la région. D'autres ont peur de passer pour de vilains petits canards. Je peux vous affirmer que la rebellion se paie comptant dans certains cas.

Écrit par : Alain RANDONNET | 25/03/2007

Je suis d'accord avec vous deux, même si j'ai l'air de suivre benoitement les évènements.

Pour ce qui d'Eric, il a raté le coche plusieurs fois. Notamment l'année dernière à cette époque, nous fumes conviés à une réunion champêtre a la ferme du "cerizat" à Salles (commune de Griffault, l'actuel conseiller général de la Mothe St Heray et candidat aux législatives pour l'UMP).

Nous n'étions pas nombreux, mais tous les "pontes" de Niort et d'ailleurs étaient là. A table j'ai demandé à Eric s'il se portait candidat à la succession de Ségolène, puisque cette dernière laissait entendre que "quoiqu'il arrive, elle ne briguerai plus de mandats législatif".

Réponse d'Eric : "j'ai assez de charges comme ça, ta question n'est pas à l'ordre du jour!"

Une année ça passe très vite, s'il avait envie d'y aller, c'était bien le lieu et le jour pour le faire. Enfin, moi c'est ce que j'aurais fait.

Hélas le tempérament Poitevin n'est pas celui des Gascons!

Mon "papet" Lassalle me disait souvent qu'il ne faut jamais vivre avec des regrets. Exprimer ces désirs au clair en plein soleil, devant toute l'assemblée, c'est mieux que de fantasmer et calculer.

Peire

Écrit par : Peire martinez_Lassalle | 26/03/2007

Si par hasard vous vous interessez au député du Nord 79 pensez à cet autre blog fait par un autre amateur...dominiqueniquenique.hautetfort.com...On apprend beaucoup de choses sur la vraie personnalité et la vie cachée de dominique Paillé

Écrit par : jean-luc | 30/03/2007

Mais oui, je m'y intéresse, lisez donc les deux notes qui lui sont déjà consacrées sur ce blog (classées dans "à droite").
Les tergiversations politiques de Dominique Paillé, les difficultés qui l'attendent à mon avis dans sa circonscription, sa position sur certains gros dossiers locaux, tout ça m'intéresse. Mais sûrement pas sa vie privée "cachée" ou non.
Soyez prévenu, Jean-Luc, je serai ravie de vous recevoir ici pour discuter politique sur une prochaine note Paillé (ou autre), et exclusivement sur ce thème.
Au plaisir de vous lire.

Écrit par : lihns | 30/03/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu