Avertir le modérateur

08/06/2007

C'est la faute à Jospin...

C'est la faute à Jospin Raffarin Villepin

medium_ciseaux.gifUn article très intéressant du quotidien numérique Rue89 (créé par des anciens journalistes de Libé) rappelle que le conseil constitutionnel, après les élections législatives de 2002, avait tiré la sonnette d'alarme : les circonscriptions électorales, redécoupées par Pasqua en 1986, étaient devenues, évolution démographique oblige, beaucoup trop inégalitaires. En clair, quand certains députés sont élus avec 5.000 voix, d'autres doivent en obtenir 25.000. Mais au bout du compte, c'est "one député, one vote" à l'Assemblée Nationale.

Autant dire que les départements ruraux en voie de dépeuplement sont particulièrement visés par ce nécessaire rééquilibrage. Dont, je vous le donne en mille, notre cher 7-9, qui selon l'étude réalisée en 2005, aurait dû rendre un siège de député, en faveur d'un département plus peuplé.

Eh ben, je vous le dis : si Jospin avait fait le ménage électoral pendant ses 5 ans de gouvernement, ou Raffarin après lui, ou même Villepin vite fait avant de partir, on s'en serait épargné, des déchirures entre socialistes au sud du 7-9. Après Ségolène Royal, hop ! On supprimait la 2e circonscription pour la rattacher moitié avec la Gâtine, moitié avec Niort, et le tour était joué : il n'y avait plus à choisir entre Batho et Gautier, à s'arracher les cheveux sur la succession de la dame du Poitou, à s'écarteler le coeur et l'esprit entre les racines locales et les ailes nationales...

medium_COLLE2.jpgL'avantage pour les socialistes de ce redécoupage, c'est qu'en recollant Mellois et bout de Marais au Niortais, on était sûr et certain de garder Geneviève Gaillard aux commandes sur la 1ere circonscription (même sans, je sais...). L'inconvénient, toujours vu du PS, c'est qu'en ajoutant le Saint-Maixentais à la Gâtine, on n'était pas près de faire seulement vaciller Jean-Marie Morisset de son siège.

Mais on ne l'a pas fait. Ni Jospin, qui voyait bien que ça faisait perdre un député à la gauche, ni Raffarin ni Villepin, qui auraient pourtant pu en profiter pour faire disparaitre le "fief mellois de Ségolène Royal", et réparer par la même occasion la terrible bourde de Pasqua.

Car, les historiens locaux s'en souviennent, la 2e circonscription des Deux-Sèvres naquit, d'un coup de ciseaux dans la 1ere (Melle et un bout du Marais), d'un coup de ciseaux dans la 3e (le Saint-Maixentais), avec l'espoir d'en faire un fief de droite. Qu'advint-il de ce redécoupage ? A la toute première élection législative sur cette nouvelle circonscription, fut élue en 1988, avec 550 voix d'avance sur son concurrent, la toute jeune Ségolène Royal...

medium_ribamb1v2.jpg

Commentaires

Tout cela est exact. Si Jospin, Raffarin ou Villepin avaient fait le ménage, dimanche je ne me poserais pas de question et je voterais Geneviève. Ainsi, elle aurait fait l'unanimité comme son père dans les années 80 alors qu'il était député.
Certains diront qu'il ne faut pas supprimer la 2ème circonscription. Ce sont les mêmes qui affirmaient en 1988 qu'il ne fallait surtout pas la créer.
Il faut être tordu pour faire de la politique, non?

Écrit par : Alain RANDONNET | 08/06/2007

Claro !
Tien, en parlant de Geneviève, il se dit dans le petit Niort socialiste que la députée sortante croit pouvoir être élue dès le 1er tour. Ca me semble un peu optimiste, vu le nombre de candidats à sa gauche : Verts, gauche antilibérale unitaire, LO. Parce que le "vote utile" sur ce coup-là... ça m'étonnerait que ça marche.
Mais, si elle gagne ce pari, alors les portes de la mairie de Niort (où papa fut également maire) lui seront grandes ouvertes !

Écrit par : lihns | 08/06/2007

Une réunion cantonale avait lieu mercredi soir à Mougon en présence de Dephine Batho candidate à l'élection législative dans la 2ème circonscription et de son suppléant Jean-Luc Drapeau. Peire Martinez, secrétaire de l'association PS du Cellois et fervent supporter de Delphine fait un compte rendu détaillé de cette réunion sur son blog et termine ainsi:" Mon ressenti: C'était intéressant si ce n'est que Delphine un peu et Jean-luc souvent, tapent en touche (ne répondent pas aux questions posées)."

Je crois que cela s'appelle un tacle par derrière et j'ai bien peur que la patronne* sorte un carton rouge pour notre camarade Peire.

Pour ceux qui voudraient consulter le compte rendu, ils peuvent aller sur le site http://ciudano.blogspirit.com

* SEGOLENE

Écrit par : Alain RANDONNET | 08/06/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu