Avertir le modérateur

05/07/2007

La politique du fossoyeur

Ce sera bref. Juste pour annoncer à ceux qui n'ont pas lu la presse ce matin le résultat du "vote" des militants PS de Parthenay pour le choix de leur tête de liste.

Où l'on apprend au passage que les militants en question ne sont même pas 40 au total (dans la NR, ils écrivent "une quarantaine", c'est peu précis mais charitable).

Ont voté : 16 personnes ! Ben oui, première semaine de juillet, vacances scolaires, scrutin organisé à la va-vite, débat préalable inexistant... Tout cela est forcément peu mobilisateur.

medium_Farceur.jpgA été désigné "tête de liste socialiste" pour les municipales de Parthenay : Gaëtan Fort. Par 11 voix contre 4, et 1 bulletin nul (un facétieux avait écrit "Michel Hervé " dessus... Mais non, je plaisante !).

Le challenger Jean-Pierre Georges a raté son coup sur le ring, mais qui a gagné au bout du compte, sinon la confusion à gauche ? Une tête de liste désignée à la va-vite, par 11 militants sur "une quarantaine" potentiels, c'est légitime et indiscutable, ça ? Ou bien, ça laisse la porte grande ouverte à toutes les contestations, candidatures ennemies, listes concurrentes et autres tacles bien sentis...

Après le tir sur l'ambulance, la politique du fossoyeur : enterrer profondément toute vélléité de reconquête de la gauche à Parthenay et en Gâtine. C'est bien parti.

Commentaires

Je pense que tous les ingrédients sont réunis pour que la droite conserve la mairie de Parthenay et pour que la gauche se divise. Sur une quarantaine de militants, seulement 11 se sont déplacés afin d'investir Gaëtan Fort. Je crois que l'organisation de ce scrutin à la va-vite et sans débat risque de remettre en cause le résultat.
J'espère que l'investiture aux municipales de Niort sera plus limpide et sans coups tordus. Première féd' me disait hier que le vote des militants Niortais aurait lieu courant septembre.
Je suppose que l'union se fera sur le nom d'Alain Baudin (Maire sortant) comme elle s'était faite sur Geneviève Gaillard pour les législatives et sur Françoise Billy pour les cantonales.
J'estime que tout candidat qui se présenterait à l'investiture face au maire sortant romprait cette union et pourrait être tenu pour responsable de l'échec de la gauche aux prochaines municipales.

Écrit par : Alain RANDONNET | 05/07/2007

Alain, vous aimez les causes difficiles !
A Niort, Alain Baudin est loin (c'est un euphémisme) de faire l'unanimité dans le camp socialiste, et je ne parle pas des communistes (qui ne l'aiment pas et l'ont déjà dit), ni des Verts (qui semblent également divisés sur le sujet).
Si d'aventure, quelqu'un comme Geneviève Gaillard se présentait à la candidature, vous trouveriez ça scandaleux, vraiment ? C'est bien une question, notez-le, je n'ai pas d'info sûre et certaine là-dessus.

Écrit par : lihns | 05/07/2007

A Lihns: J'aime défendre les causes justes. Il se trouve que bien souvent, elles sont difficiles.
En ce qui concerne la mairie de Niort, je ne vois pas pourquoi la légitimité d'Alain Baudin serait remise en cause. Il est le maire sortant et cela doit suffire à faire de lui le candidat naturel.
Vous dites qu'il ne fait pas l'unanimité. C'est exactement ce que les détracteurs de Bernard Bellec martelaient en 1995 afin de justifier la candidature de Ségolène à la mairie de Niort. On connaît la suite, Bellec avait remporté l'élection. D'ailleurs en 1995, Ségolène avait perdu l'investiture des militants socialistes face à Alain Baudin. Il faut dire qu'il était le seul socialiste à avoir voulu affronter Ségolène par le biais d'un vote interne.
Je considère que le maire de Niort mène à bien les projets qui étaient inscrits dans le programme de 2001. La place de la brèche qui a fait couler tant d'encre, sera considérée dans quelques années comme une réalisation indispensable. Déjà l'esplanade fait l'unanimité aussi bien auprès des Niortais que des touristes.
Enfin, Alain Baudin a rétabli le dialogue social avec les syndicats de la mairie de Niort. Des avancées conséquentes se sont concrétisées par des déblocages de carrière des agents de catégorie C qui sont les employés les moins bien rémunérés de la fonction publique. Il a réussi à dépoussiérer certaines règles statutaires propres à la ville de Niort qui n'avaient plus rien à voir avec la réalité.
C'est pour toutes ces raisons et bien d'autres encore que je pense qu'Alain Baudin doit être tête de liste aux prochaines municipales.

Écrit par : Alain RANDONNET | 06/07/2007

91 militants inscrits à la section de Parthenay en Novembre 2006 lors de l'investiture de Ségolène, une quarantaine aujourd'hui. Où sont passés les 50 manquants?
L'explication pourrait venir du fait qu'un grand nombre de militants de cette section ne réside pas à Parthenay et ne peut donc pas voter à l'investiture du candidat à la mairie de Parthenay.
Dans le même temps certaines sections du sud Deux-Sèvres croissaient.
Il serait peut-être bon que le PS fasse un état de la situation sur le nombre d'adhérents dans la plus grande transparence comme cela avait été le cas avec les adhésions à 20 euros.

Écrit par : Alain RANDONNET | 06/07/2007

Le rétablissement du dialogue social à la mairie de Niort mériterait sans doute d'être mieux connu. Et tout autre argument concret en faveur d'Alain Baudin. Mais dire que le fait qu'il soit le sortant suffirait à légitimer sa candidature ? Il n'avait pas été élu maire à l'origine, il me semble. Et faire un bon remplaçant dans un contexte donné est un peu différent, vous ne croyez pas ?

Écrit par : lihns | 06/07/2007

Je viens de lire vos points de vue concernant l'actuel maire de niort et de la fin de son mandat. La légitimité vient des adhérents socialistes et personne d'autre.
Il est vrai que son image est loin de le mettre en tête de liste pour 2008 et sa non-implication dans plusieurs dossiers en son la cause. La dérive de certains services de la ville et de certains conseillers en sont la preuve. La politique est une chose sérieuse qui doit être confier à des personnes de tempérament, de courage et aussi d'autorité mais qui ne semble pas être les points fort du maire.
Les chantiers en cours dont les conséquences n'ont visiblement pas été calculé en sont la encore la preuve d'une incompétence (place du roulage, échec du donjon, parking de la breche durant les travaux etc...).
Le bilan n'est peut être auusi beau qu'il veut bien le dire et ne parlons pas de la can, des autres partis de gauche, des conseillers mécontent.
Le fait d'avoir été maire ces dernières années ne doit en rien justifier le fait qu'il souhaite prolonger son mandat. Est il le meilleur pour gagner en 2008? la est la question et seul les socialistes niortais ont la réponse.
J'étais content de le voir arriver à ce poste et encore plus de le voir pousser en avantses projets mais à trop vouloir délégué le n'importe quoi en a pris la place et quand je lis qu'il accentuer cela après 2008 j'ai peur.

Écrit par : willeme | 13/07/2007

Willeme, il faudrait quand même se relire et corriger ses fautes avant d'expédier son commentaire. Ca ferait plus sérieux!

Écrit par : jerigole | 14/07/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu