Avertir le modérateur

04/11/2007

Le blog bis d'Alain Baudin

Le 30 octobre, ma revue de blogs se disait que, tout de même, le maire de Niort n'était guère réactif.

Le 31 octobre, Alain Baudin publiait sur son blog, sa déclaration de "candidat libre".

Dans la foulée, apparaîssait sur la Toile deux-sévrienne un nouveau blog : Niort Résolument, organe officiel de propagande électorale du maire  et support de l'association éponyme de soutien, présidée par le plus-que-jamais-toujours vert Jacques Lamarque.

medium_laurier.gifEt, en passant, une information qui devrait rassurer Dominique Octobre, directeur de campagne de Marc Thébault mais surtout lecteur et commentateur régulier du 7-9 : le clan Baudin a lui aussi son laudateur lyrique, qui n'hésite pas à évoquer "son courage, son abnégation, son sens du devoir et de l'équité, son savoir-faire, et sa maitrise de son "Métier" de Maire"... 

Abnégation, abnégation... sauf devant le résultat d'un vote de militants ?

Commentaires

juste pour se marrer, comme la politique de fond, ici, ça prend pas,
alors, je fais dans l'affectif,

et le site www.municipales-niort.com

Bonne balade.

Écrit par : suricate | 11/11/2007

à dominique octobre...donc je m'étonne qu'il n'ait pas encore contribué...
il est toujours assistant parlementaire, Marc ?

Écrit par : suricate | 11/11/2007

Il est très joli, ce site de campagne... et ses premiers commentaires déjà bien fleuris...

Écrit par : lihns | 11/11/2007

@suricate.
Merci d'avoir attendu ma contribution.
Ce qui m'a touché ce matin lors de la cérémonie du 11 novembre au monument aux morts de Niort c'est la présence des anciens accompagnés et soutenus par des jeunes filles et des jeunes gens pour déposer les gerbes. Quelle était élégante la jeune femme qui représentait l'Education Nationale ! Les jeunes lycéens qui ont lu des textes ne faisaient pas semblant, leurs voix réveillaient la cérémonie cadencée des officiels. Et pendant ce temps là de quoi parlait-on sous le manteau ou sans vergogne ? : de l'harmonie à gauche et des sourires de circonstance.
Ce matin les invitations à la Paix dans le monde ont été nombreuses, j'ai regrèté que nos amis allemands (d'aujourd'hui) n'aient pas été évoqués. Mon intime conviction est que l'autre n'est qu'un autre moi-même, le reste n'est qu'une question de circonstances d'autant que je suis un enfant de la résistance, que je porte en moi les mémoires de la clandestinité, du refus de préter serment à Pétain et de l'arrestation avant la déportation pour une mort certaine en camp de concentration en allemagne.
Suricate mon ami, mon sang et mon âme me parlent de liberté et de démocratie. J'ai porté longtemps, comme tant d'autres, les stigmates du prix qui a été payé pour les défendre.

Écrit par : Dominique Octobre | 12/11/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu