Avertir le modérateur

27/12/2007

Corrida, corrida...

La "corrida" de Courlay, qui se déroule traditionnellement en cette période de Noël dans cette petite commune du Bocage, n'est qu'une course à pied, sans toro ni banderilles.

Les banderilles, c'est la NR qui les lance vers Jean Grellier, député PS du nord Deux-Sèvres. Le journal local, dans ses rubriques de Bressuire et de Thouars de ce mercredi 26 décembre, ironise sur le soutien de Jean Grellier à la proposition de la SPA, relayée notamment par Renaud, d'interdire l'accès aux corridas (les vraies, les sanglantes) aux mineurs de moins de 16 ans, même accompagnés d'un adulte.

A croire que les journalistes ne se sont toujours pas remis de l'issue du combat dans l'arène législative en juin dernier... lorsque l'obstiné toro Grellier, tête baissée, envoya el matador Dominique Paillé mordre la poussière !

Pour le reste...

Commentaires

Linhs,

Votre chronique n'attire pas les foules en cette fin d'année... Le froid du nord DS doit tétaniser les commentateurs.

Un poil au sud c'est plus chaud, au moins entre le battu à 2,14 % et le réélu du premier tour. Interview décapante sur radio Gâtine, reprise dans la NR, droit de réponse dans le même journal.... On avait pas connu la NR si énervée depuis longtemps. (Peut-être un abus de Champomy avant les Fêtes).

Et le Jean Marie qui propose au Benoît de se faire élire quelque part avant de causer à tort et à travers ! Faut dire qu'il n'a pas forcément tort.... C'est facile de critiquer lorsque l'on a rien à assumer.

Allez, un petit coup de municipales et notre Benoît va bien se retrouver conseiller municipal quelque part sur le canton de Ménigoute. Il pourra alors commencer à jouer avec ses petits camarades : Communauté de communes, Pays peut-être, il y retrouverait son ancien président.

Qui va vouloir de lui ? Parce qu'il est encombrant le garçon.

Allez, un bon geste Mesdames (?), Messieurs les têtes de liste, accueillez un politique sans liste fixe chez vous ! Il vous en sera reconnaissant....

Écrit par : Théophraste | 28/12/2007

J'ai lu ça aussi. Ce qui m'a scotchée, c'est la virulence de la réaction de J2M, vraiment très peu coutumier du fait. Faut croire qu'à force de provoc' le p'tit gars de Vasles (ou bien des Forges ? je dis ça, c'est pour lui trouver un hébergement sur une liste aux municipales !) a vraiment fini par faire voir rouge au député...
Quand même, une petite leçon d'humilité politique n'était pas mal venue ! Même si les arguments de J2M sont un peu mous, voire flous (tout le boulot sur les routes, ce ne serait pas en tant que président du CG par exemple ?), le "consterné" rattrape allègrement le niveau. Je le dis à la personne de l'entourage de J2M (on sait d'expérience qu'ils sont lecteurs de ce blog) qui a tourné ce libelle : bravo !

A part ça, Théophraste, si les gens préfèrent écouter leur compil de Carla Bruni trouvée sous le sapin (la compil, vilain garçon !) plutôt que de s'amuser avec la politique locale, on ne va pas leur en vouloir.
Mais ce n'est pas pour autant qu'on va se priver, nous ! Alors, venez bavarder quand vous voulez, surtout.

Écrit par : lihns | 28/12/2007

N'oublions d'où vient B. Michenot.

C'est un bébé Parnaudeau, mais c'est Jean Marie Morrisset qui lui a mis le pied (!) à l'étrier. Ses années au Pays de Gâtine lui ont permis de se former, de connaitre la vie locale mieux que certain. Il s'est formé à beaucoup de chose le BM, mais pas à l'humilité.

Reste que Jean Marie Morisset, tout mou qu'il soit n'aime pas qu'on lui morde la main quand il a donné à manger. C'est humain.

Quant à Carla Bruni, il faut voir ce que peut donner l'accouplement de la gauche caviar avec la droite bling bling. Peut-être un petit Kouchner ?

Écrit par : Théophraste | 29/12/2007

"bébé Parnaudeau", comme vous y allez... Que BM ait profité de la dynamique mouton-village à des fins professionnelles, c'est évident. Pour le reste, il s'est surtout employé dès que possible à occuper le terrain politique et tisser ses réseaux pour satisfaire ses propres ambitions.

Mais BM a été trop pressé. La victoire aux cantonales de Ménigoute par JC Pied interposé (entrainant la chute de Parnaudeau) n'était qu'un premier pas, il aurait fallu s'employer à prendre le pouvoir au sein de la communauté de communes avant de se lancer à l'assaut des législatives...

C'est d'ailleurs la leçon qu'en filigrane J2M lui donne dans son droit de réponse, il me semble :-)

Écrit par : lihns | 29/12/2007

"Bébé Parnaudeau" >> J'ADORE !!! Je transmets ... C'est un peu raccourci comme analyse mais tellement rigolo !
L'humilité politique n'est pas son fort à BM, on est bien d'accord (mais est-ce que ça existe ?), au moins ça brasse un peu en Gâtine, territoire rural certes mais on finit par se demander s'il y existe autre chose que les agriculteurs (aïe aïe réforme de la PAC en vue) et la connexion Internet (merci quand même !) et les anciens combattants (respect éternel en tout cas).

Écrit par : Mag | 31/12/2007

@Mag

Ce n'est pas tant raccourci que ça... :-)

Et quand je parle d'humilité et de Benoît Michenot, je ne me cantonne pas qu'à la politique ! Mais il faut le respecter car il a le courage de dire ce qu'il pense et ce qu'il veut faire. Il est breton et donc un peu têtu.

Bonne année !

Écrit par : Théophraste | 04/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu