Avertir le modérateur

01/02/2008

Municipales à Niort : Angélique et le camping

Cinq semaines jusqu'aux municipales ! A Niort, le temps de la campagne a des hoquets. La guerre de clans semble s'être un peu calmée, en apparence tout du moins. La liste Gaillard a été dévoilée il y a une semaine, mais les autres n'ont pas suivi. Pas prêtes ?

Le débat patine en tout cas. Pas moi, parce que je ne suis pas fichue de tenir sur des rollers. Mais comme il faisait doux l'autre midi, et que l'horizon de la salle de gym est un peu déprimant, on est allé faire un petit jogging, Angélique et moi.

34fec533d5f82f0a062e39185c77dc0d.jpg
(nous, par Picasso... c'est une vision d'artiste, quoi !)

Nous trottinions sur le quai Métayer à petites foulées.

- Tu sais qu’on ne peut plus camper à Niort ? Je l’ai lu dans le journal, me dit-elle soudain, en lorgnant vers le parc de Noron, de l’autre côté de la Sèvre.

- Non… je lui réponds en haletant. Mais… Angélique, tu… n’envisages pas…tout de même… sérieusement… de monter ta… tente à Niort… T’as … un chouette appart’… non ?

- C’est pas pour moi ! Une ville sans campeurs, c’est une ville qui perd des touristes… et puis, symboliquement, c’est 05488623b86b8a6660b21da7f41d0750.jpgpas bien. Ca veut dire qu’on n’a pas le sens de l’accueil. Evidemment, les candidats à la mairie s’en moquent, vu que les campeurs ne votent pas à Niort !

(Ma copine Angélique est très logique.)

- Franchement, tu y crois… toi… au développement tou…ristique de Niort ? 

- Ben oui ! On a quelques atouts, non ? Le Donjon, le musée d’Agesci et surtout la Sèvre… 

Angélique sans ralentir ajuste un petit turban vert fluo qui tranche sur sa blondeur. Ses chaussettes sont assorties, vert fluo. Elle reprend :

88c94a3781a48248ee72b768b99732ad.jpg-On pourrait même organiser des navettes fluviales toute l’année. Après tout, les premiers touristes, figure-toi, c’est d’abord les niortais, non ? Embarquement Moulin du milieu ou usines Boinot, terminus Noron, génial non ? 

-Euh…euh…

-Et puis, tu sais, on pourrait même faire du vélo sur l’eau. Comme à la salle de gym, mais en tandem à deux, côte à côte sur l’eau, tu vois ?

- Ah ! non ! Assez de pédalo !

- Ho !" s’est offusquée Angélique qui a piqué un sprint… m'abandonnant sur place avec ma quinte de toux.

 

Trop de pollution dans l'air de Niort, sûrement ! Dans l'ambulance - mais non, je plaisante - qui m'a ramenée chez moi , je réfléchissais aux propos de la blonde Angélique : une navette sur la Sèvre, comme le bus de mer du port de La Rochelle, ce serait sympa. Je me demande si un (e) candidat (e) aux municipales à Niort n'y a pas déjà pensé. Mais les touristes, vous les voyez tentés par une balade en ville sur le fleuve, vous ?

Commentaires

Voici un vrai sujet de fond.
Faut-il créer des voies pour les pédalos ? des voies pour les bus de rivières ? des voies pour les nageurs monopalmés ?

Pour compléter votre excellent travail que vous réalisez voici un premier sondage :
http://kikisonde.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : christophe | 01/02/2008

C'est rigolo, votre truc ! Vous avez prévu d'en lancer un sur les pédalos aussi ?

Pardonnez Angélique et ses préoccupations futiles, c'est vrai qu'elle n'est pas très branchée lutte des classes, social-démocratie ou dérive mondialiste... Mais elle a quand même une carte d'électrice à Niort :-)

Écrit par : lihns | 01/02/2008

Un vrai programme à la GG avec des petits bateaux, des fleurs et des vélos partout, avec de gentils Bobos dessus, en promenade à Surimeau. "Première-Fed" qui entraîne le peloton Un monde parfait! On sent l'emprise des "Kmers-verts" sur le programme, avec la "Cathy du marais" en grande prêtresse. C'est le monde de Oui-oui.....(lisez le programme de GG)
Seulement la réalité que je vois est différente, c'est le monde du chômage, de la précarité, de la violence et de Sarko à l'Elysée.(je suis un pessimiste)
Un vélos électrique c'est un mois de salaire et encore un bas de gamme, alors le monde de Oui-oui c'est beau.. Mais il vaut mieux des pragmatiques pour gérer la cité.....
Une réflexion en période d’été quand l’eau vient à manquer…imaginez l’ouverture des écluses pour faire passer les jolis bateaux. Bilan il n’y a plus d’eau….dans Niort

Écrit par : Boboland | 02/02/2008

@Boboland : c'est très juste ce que vous dites. Pour l'eau, l'été. Pour le reste, on n'est pas obligé de faire dans les p'tites fleurs.
Notez bien que je ne défends aucun programme. D'ailleurs, histoire de rester neutre, je n'en ai lu aucun ! :-)

Mais le bus, sur la sèvre (ça c'est anecdotique, je vous l'accorde) ou dans les rues, c'est d'abord un transport pas cher pour des gens qui n'ont pas les moyens d'avoir une voiture (essence, assurance, stationnement).

Le vélo, c'est rarement électrique, et c'est souvent aussi un choix d'économie : je connais des familles où il n'y a qu'une voiture, et où un des deux parents va bosser à vélo tous les jours, été comme hiver. Pas vous ?

Quand l'avenue de Paris a été entièrement refaite, à qui a-t-on pensé à ce moment-là ? Aux gens qui se déplacent en bus et à vélo (couloir prioritaire, bande cyclable) ? Ou à ceux qui ont des voitures à stationner devant chez eux ?
Niort, c'est déjà Boboland depuis longtemps, il me semble :-)

Écrit par : lihns | 02/02/2008

@lihns Pour les bus ok avec vous et je n'ai rien contre bien au contraire
Si je cite les vélos électriques c'est que dame GG et dame Première Fed se sont mis à ce mode de transport. Surtout première Fed, à 6 mois des scrutins, alors goût du sport ou image écolo pour la campagne.
L'avenue de Paris n'est pas si mal, et les contre-allées pour les vélos c'est bien, non?
Pour moi Niort ce n'est pas Boboland, La gavacherie, Le clou, Cholette le Pontreau et autres ne sont pas des quartiers Bobo. D'ailleurs c'est Niort qui supporte toute la grande partie de la charge sociale de la CAN. Les villes de la périphérie oui, là c'est Boboland...

Écrit par : boboland | 02/02/2008

@lihns : j'en pense en lancer sur plusieurs thèmes importants pendant les municipales à Niort, comme "Quelle place de la Brèche voulez vous ?, et je reste ouvert à toutes les propositions de sondage. Mais surtout "Pour qui voterez vous au second tour ?".

Pour en revenir au sujet du jour, le constat est que nous avons un superbe outil (la Sèvre) et que personne n'a encore compris comment s'en servir. Des idées surgissent régulièrement - comme le développement d'activités de loisirs de la cale du port à Noron (et on saute par dessus l'écluse de Comporté ?) - ou - l'installation d'un Niort-Pari-Plage à la cale du Port.

Je ne suis pas sur que la seule organisation des championnats de France de peche suffise à dire que l'on a exploité la Sèvre.

Écrit par : @Lihns | 02/02/2008

@lihns
Il y a quand même de plannifié le Championnat du monde de pêche si cela se passe comme prévu, c'est faire connaitre la Sèvre dans le monde entier et Niort avec!

Écrit par : boboland | 02/02/2008

AB parle de camping et des bords de sèvre
Une synthèse sur
http://www.alain-baudin-2008.com/tag/reunion-publique/
Un peu plus de détails dans le texte de la première intervention sur
http://alainbaudinblog.free.fr

Écrit par : Mais Si On Peut | 02/02/2008

Pour répondre (à mon niveau) à THE question de l'article ^^ : ce serait dommage de ne pas exploiter les voies fluviales lorsque cela est possible (est ce le cas ici, je connais trop peu niort pour le dire). Mais pour cela encore faudrait-il amener les touristes jusque là ...
Arrivé là j'inviterai les lecteurs à vous faire des infidélités chère hotesse, et à visiter le blog de Gabriel ("le jeune niortais qui a des idées sur le tourisme").
Car le probleme général de la vie de la cité est la je crois : Niort a un gros potentiel ... inexploité :s

Pour ce premier com, je voudrais aussi vous féliciter Lihns pour ce blog très ouvert et instructif même si pour ma part je souffre de sa notoriété lol. Je souhaitais apporter ma pierre aux discussions sur le fonctionnement des décisions du Modem, mais les coms défilent trop vite et font que mes propos sont datés. Mais je développerai mon point de vue si l'occasion se présente.

Écrit par : bN | 02/02/2008

@christophe : je vous ai mis votre sondage en tête de page d'accueil, alors ne me piquez pas mon pseudo, svp ;-)

@boboland : l'image de Niort dans la région, ce n'est pas le Clou ni le Pontreau, mais les mutuelles et le CAC, sans oublier le shopping à La Rochelle le samedi ! C'est réducteur, mais c'est comme ça ! A Aix en Provence, ville à la réputation de grande bourgeoise, il y a aussi une ZUP... mais personne n'en parle.

Sur le championnat de pêche, vous avez raison, c'est une excellente manière de faire connaître la ville. Espérons que les poissons seront à la hauteur :-)

Écrit par : lihns | 02/02/2008

A lire sans modération "marcthebault.fr" - le texte "source" : "La base nautique à Niort, une richesse urbaine et touristique délaissée" datée du mardi 27 novembre 2007. Il a inspiré depuis beaucoup de ces promoteurs électoraux pour les actions à entreprendre alors qu'ils ont oublié la sèvre depuis tant d'année.

Écrit par : Dominique Octobre | 02/02/2008

@bN : bienvenue, et n'hésitez pas à vous mêler des conversations, même en cours, les échanges sont du genre à durer par ici :-)

@dominique octobre : ah tout de même ! mais où diable étiez-vous donc passé ? Vous aussi (*) vous prenez vos congés payés au plus chaud... de la campagne
électorale ? Le texte "source" sur la Sèvre, c'est le cas de le dire :-)

(*) private joke... il se reconnaîtra ;-)

Écrit par : lihns | 02/02/2008

@ Olivier Cubaud

Sortons un peu du microcosme Niortais, et décalons vers l'Est pour quelques instants ...
Pourrait on avoir des explications sur ce qui se passe à Lyon ?
http://www.rue89.com/municipales-2008/a-lyon-le-modem-sentre-dechire-en-direct

Écrit par : Théophraste | 03/02/2008

@Théophraste: comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, je n'ai ni la prétention, ni la mission de porte-parole du Mouvement Démocrate !
Comme citoyen et militant, j'observe et je réagis à ce qui se passe à Lyon. Cela me navre, inutile de le cacher. Mais je n'ai jamais pensé que le combat contre l'hégémonisme PS/UMP serait un "long fleuve tranquille". Le MoDem lyonnais est effectivement déchiré entre 3 lignes: les partisans d'un accord avec Perben, les partisans d'un accord avec Collomb, les partisans d'une ligne indépendante. Ce n'est sans doute pas fini...
Parallèlement qui peut m'expliquer la motivation de l'accord PS/UMP à Pau contre la liste menée par François Bayrou ? Je n'en vois qu'une: éviter à tout prix la construction d'une troisième force indépendante.
Je ne sais pas vous mais moi cela me conforte dans mes choix. Je ne renoncerai pas.

Écrit par : Olivier Cubaud | 03/02/2008

On pourrait aussi créer un club de plongée en eaux troubles, avec concours de chasseurs d’épaves pour retrouver la fameuse barque coulée, découlée, recoulée.
Ou ériger un aquarium sur le parking du Moulin du milieu, il y a déjà les faux cailloux « décoratifs » qui attendent, empilés avenue de Paris.
Oui, je sais, tout ça n’est pas très profond et plutôt vaseux, mais bon, c’est dans le ton, non ?

Écrit par : CG | 03/02/2008

...dans le ton de la campagne des municipales niortaises, pas dans celui de votre article, Mlle lihns, c'est évident mais je préfère le préciser.

Écrit par : CG | 03/02/2008

@ lihns: Confidences pour confidences, n'étant pas payé je ne peux bénéficier ni de congés payés, ni de RTT et encore moins être mis en congé de parti.
Croyez vous que constituer la liste de la prochaine équipe municipale soit un simple exercice de style ? Rassembler des compétences dans une équipe municipale "renouvellée" qui sera présente sur le terain comme le fut Marc thébault pendant six ans, ne ressemble en rien à la composition d'une liste avec les noms désignés par les groupes politiques de soutien du candidat.
Mettre en oeuvre au mois de février 10 réunions publiques précédées le matin d'une rencontre avec les habitants de chaque quartier est un engagement qui ne laisse pas de temps au bavardage.
Réalisez vous que gérer une équipe de campagne de 60 personnes et soutenir 300 militants est une véritable responsabilité, sans évoquer "la logistique" et "le plan de communication" lorsque les journaux locaux NR&CO, comme vous le savez, exercent une sorte de censure en privilégiant les multiples candidats "de gauche" comme si la candidature de Marc Thébault était à étouffer (ce qui est un bon signe de fait).
Croyez vous qu'à Londres le 6 juin 44 le bavardage était de bon ton à la veille de mettre fin à l'occupation ?

Depuis trois ans je travaille avec Marc Thébault à l'élaboration d'une autre façon de gérer la ville de Niort en prenant en compte les réalités économiques, en impliquant les habitants disponibles qui veulent se mobiliser pour leur ville avec le souci du lien social "pour tous" et en redonnant à Niort sa place dans la Région Poitou-Charentes. Ce qui me ravit aujourd'hui c'est de voir la mobilisation et l'enthousiasme des jeunes qui entourent Marc Thébault.
Le blog "marcthebault.fr" véritable chronique de la vie niortaise est pour moi une réussite sans exemple qui est devenue "la référence" et "la source" d'information des groupes politiques pour leurs programmes et même des journalistes (*). La mise en oeuvre du Grenelle de l'économie locale n'en sera que facilité et plus riche de projets pour Niort.

Donc rendez-vous le mercredi 6 février pour l'inauguration de la permence de campagne de Marc Thébault 88 rue de la gare (en face de la Banque de France) et la présentation de sa liste dans les salons de l'hôtel " L'Embassadeur" ( juste à côté). Ne manquez pas pas l'évènement !

(*) private joke ... chacun se reconnaîtra.

Écrit par : Dominique Octobre | 03/02/2008

@lhins : je vous demande pardon, je me suis mélangé les doigts (palmés) dans mes copiés collés ! c'est certainement du à mon footing hebdomadaire le long de la Sèvre hier soir où je n'ai eu de cesse d'imaginer des réaménagements (virtuels).

@dominique : Avec tous ces blogs à lire on fini par ne plus savoir d'où viennent les idées, surtout que de l'oeuf ou de la poule..., ...c'est comme pour le wifi. :o)

Écrit par : christophe | 03/02/2008

@olivier cubaud

ça me confirme effectivement dans mes choix :-))
et c'est juste pour nourrir le débat

Écrit par : Théophraste | 03/02/2008

@ christophe: l'important ce n'est pas de savoir qui de l'oeuf ou la poule mais "Faisons gagner Niort d'abord" et travaillons enfin ensemble pour la cité toutes opinions politiques comprises, sans sectarisme et avec tous les niortais. Garder Niort à gauche ne dit rien de la mise en oeuvre des actions à mener avec tous les acteurs de la cité pour revitaliser Niort, créer des emplois, créer des ressources pour financer les travaux lancés sans plan de fiancement et lancer un programme annuel pour les travaux d'entretien qui ont été délaissés. En matière de finances se plaindre de "l'Etat" où de toute autre "can(e)" pour dégager sa propre responsabilité ne me semble pas une façon de se prendre en main pour assurer l'avenir de Niort - on est loin de l'oeuf ou de la poule !!!!

Écrit par : Dominique Octobre | 03/02/2008

Au sujet de l'accueil c'est vrai qu'ici la région du Sud Deux-Sèvres, Niort compris n'est pas très chaleureuse pour celui ou celle venant d'ailleurs.

Un petit cadeau aux listes en course. Pourquoi ne pas créer une petite fête tous les n ans (n=2,3,.... au choix) où les nouveaux installés soient reçus, fêtés. Pas seulement quelques instants dans des salons, mais créer une journée spécifique du "nouvel arrivant" pour qu'il soit valorisé et rencontre élus et citoyens Niortais moteurs (associatifs).

C'est peut-être trop compliqué à mettre en ouvre pour des Poitevins!

Au delà des mots et des slogans pompeux, la réalité c'est que Niort est une ville peu fraternelle. C'est curieux quand même pour la ville des mutuelles et des .....maçons!

Écrit par : peire Martinez_Lassalle | 04/02/2008

Une aire de jeux pour les enfants du côté du moulin de comporté. Car le dimanche tout le monde s'agglutine au pré leroy ou au cac, en oubliant parfois les superbes promenades que l'on peut faire du côté de comporté.

L'accrobranche sur la sèvre c'est peut être un peu trop périlleux ?

Écrit par : christophe | 05/02/2008

Afin de détendre l'atmosphère (si elle est tendue), voici le lien du site desencyclopedie (principe de wikipedia détourné) et plus particulièrement la page concernant les Deux-Sèvres. A tous ceux qui souhaitent organiser le salon du 103 SP, voilà des arguments !
http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Deux-S%C3%A8vres

Écrit par : christophe | 06/02/2008

@Dominique Octobre : "bavarder" comme vous dites sur les blogs locaux, c'est aussi une façon de mener campagne, et vous le savez bien ;-)

@Peire : j'ai connu une (petite) commune qui avait lancé cette idée, pour mêler population autochtone et nouveaux installés, des Britanniques pour la plupart. Les british étaient devenus de vrais "pros" du jeu de palet ! A l'échelle d'une ville Niort, est-ce réalisable ?

@Christophe : l'accrocbranche sur la Sèvre... doublée d'une épreuve de canyoning alors :-) Ou de plongée en eaux vaseuses pour reprendre l'idée de CG :-)

Écrit par : lihns | 06/02/2008

La démocratie ne peut prospérer sans un effort positif de réflexion construit sur une observation objective de la réalité. Ce n'est définitivement pas la démarche des gégétistes preuve en est les tracts de Madame Gaillard. Elle diffuse des idées fausses et nocives. Alain Baudin, Maire à plein temps, est un homme droit, son respect des autres est connu et sa profonde conscience de la réalité lui permet d'être juste dans ses comportements. Lorsqu'il affirme mettre les intelligences en synergie, ce n’est pas un slogan, c’est une réalité ! C’est une pratique qu’il applique au quotidien et qui fait de lui, fondamentalement, un démocrate. Une telle démarche peut-être facilement caricaturée. En tous cas elle sert l’intérêt généralt. Alors lorsque je lie… « qu’il donnerait raison au dernier qui parle ! » Je suis triste, car ce genre d’argument est traditionnellement la rhétorique des populistes d’extrême droite qui crachent sur l’effort démocratique des républicains ! Madame Gaillard est de gauche ? Définitivement sa démarche semble animée par une volonté de pouvoir animé d’une vision dynastique non avouée !

Écrit par : +quecoule/frozen | 06/02/2008

@ +quecoule/frozen: Si vous mettez bas votre masque gelé qui n'évoque sans doute pas les projets gelés à niort, masque embué comme le laisse supposé votre propos je vous invite à une rencontre pour vous faire partager mon expérience de la vie municipale avec les habitants du centre ville, dans les associations et les conseils de quartiers, avec les commerçants et les artisans.... rien dans la réalité de la rue ne justifie votre propos à l'égard d'Alain Baudin maire d'hier.

Écrit par : Dominique Octobre | 06/02/2008

Ah zélateur de Marc Thébaud ! Monsieur Octobre votre expérience est la vôtre et donc celle d'un observateur de la vie politique niortaise plus que d'un acteur. Vous regardez, donc, les choses par le tout petit bout de la lorgnette. Votre engagement partisan vous aveugle. Vous parler d'homme d'hier. Mais c'est bien Monsieur Baudin qui fait de Niort une ville d'avenir !

Écrit par : +quecoule/frozen | 06/02/2008

@ Lihns

Chez moi, c'est-à-dire loin d'ici, "Lina" est le diminutif de Catalina; Pour le "s", je pensais à un prénom plus biblique. Au fait, félicitations pour votre promo ;-)

@ Peire Martinez-Lassalle

Pour le côté froid des Niortais, bien d'accord avec vous. Malgré les années, je ne m'y suis toujours pas habitué. Pour le reste... frappez trois fois à la porte et on vous ouvrira.
Adishatz

L'Aquari de las Lanas

Écrit par : aquarius | 07/02/2008

@+quecoule/frozen Ce qui veut dire que vous ne connaissez pas mon implication dans la vie de la cité, renseignez vous. Caché sous votre masque vous le restez donc !

Écrit par : Dominique Octobre | 07/02/2008

Pour découvrir le formidable élan qui entoure Alain Baudin: http://www.alain-baudin-2008.com/
A+

Écrit par : +quecoule/frozen | 07/02/2008

Je ne partage pas tout à fait cette opinion sur la froideur des Niortais. Parigot (tête de veau donc ;-) j’ai vécu 45 ans à Paris et dans sa banlieue. J’ai vécu également à Lyon, à Châteauroux, en Touraine, j’ai bourlingué professionnellement durant plus de trente ans dans toute la France où j’ai effectué des séjours prolongés du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Sur la froideur des habitants, j’ai connu mieux (moins froid je veux dire) mais également pire que Niort ! Il ne faut pas généraliser je pense, il y a des gens désagréables à Niort (ceux qui vous disent qu’ils détestent les parisiens par exemple, mais ils ne vont pas jusqu’à vous faire des vacheries en voiture, comme je l’ai vécu à Manosque) et des personnes aimables et parfois accueillantes ! Moi, il me semble surtout que les Niortais sont attachés pour la plupart à leur tranquillité, leurs habitudes, leur confort, leurs dimanches en famille, etc.

Évidemment, ce n’est pas forcément un signe d’ouverture aux autres, mais si c’est ainsi qu’ils aiment vivre, pourquoi leur reprocher ? Je crois d’ailleurs que le plupart des Français sont ainsi, sauf évidemment ceux qui ont un peu plus la bougeotte et aiment davantage le changement (mais la France n’est elle pas majoritairement conservatrice ?). Au moins à Niort on me dit bonjour quand je rentre dans une boutique, et je m’y suis même fait d’excellents amis ! J’ai vécu une année à Châteauroux (même nombre d’habitants qu’à Niort) et plusieurs années à Lyon sans m’en faire aucun !

Les deux choses que j’ai pu remarquer à Niort spécifiquement, c’est d'abord cette dichotomie entre les « autochtones » et les « mutualistes ». J’ai constaté même une certaine animosité des Niortais « de souche » à l'ncontre des seconds. Le second point qui m'amuse souvent, c’est une certaine façon des Niortais de contester toute opinion, idée ou tout conseil qui ne vient pas d’eux-mêmes, comme s'ils ne voualient jamais s'en laisser compter par quiconque. Je l’ai constaté aussi bien dans le privé que dans le fonctionnement municipal. Mais tout cela n’est qu’une opinion personnelle, oh là ! Loin de moi l'idée comme certains de détenir l'unique vérité !

Au fait, si j’ai raison sur le désir de tranquillité majoritaire chez les Niortais, je crains qu’ils ne soient déçus par les conséquences d’un « développement économique » à tout crin promis par tous les candidats et dont la probabilité d'un échec et d'un endettement insupportable aux Niortais dans le monde d'aujourd'hui est grande. Je sais trop par expérience les dégradations que cela implique en termes de qualité de vie, d’encombrements, de délinquance, de pollution, de quiétude, de cherté, d’augmentation des impôts, d’enlaidissement, etc. Mais bon, je n’ai pour ces raisons pas l’intention de rester encore longtemps dans cette ville qui va perdre son âme tranquille de jolie provinciale protégée d’un « progrès » qui ne laisse le plus souvent que des regrets !

Écrit par : CG | 08/02/2008

Je reviens sur mon commentaire où je parlais de l'accueil. Il est bien évident qu'il y a ici des autochtones.....formidables! Ainsi que des lieux de vie (villages) comme celui que j'habite; Montaillon.

Il n'empêche que globalement les Niortais et son pays ne sont guère accueillants. Une association dont le sigle est AVF (Accueil des villes Françaises) dont la responsable pour les Deux-Sèvres était Yvonne Daloz, essayait de s'implanter en Pays Mellois.

Le Syndicat Mixte et le Conseil de Développement du Pays Mellois a rencontré en janvier 2007 les responsables de cette asso pour monter un projet sur le Mellois. Comme citoyen (d'origine étrangère) j'y fus convié. J'avais donné mon accord pour m'y investir.

Un an après plus aucune nouvelle, ni de la part de la collectivité territoriale, ni de la part de l'association; qui ne donnent signent de vie et ne répondent pas à mes couriels; la politesse aussi ce n'est pas un fort de cette contrée.

Comment développer un "Pays" si déjà on ne prend pas en comte les étrangers, en particulier les "communautaires".

Combien Marc Thebaut, Geneviéve Gaillard et Alain Baudin ont "intégré" de citoyens européens sur leurs listes!

"On ne mesure pas la grandeur d'une civilisation au nombre (combien de chars le Vatican!) et au calibre de ses canons; mais à sa capacité à absorber les différences"!

Bonne fin de semaine, Good week end, buena fin de semana!

Peire

Écrit par : peire martinez_lassalle | 08/02/2008

Tu sais certainement que la loi donne des contraintes pour être sur une liste électorale, donc qu'est ce que tu entends par "intégrer des citoyens européens" sur une liste électorale ?

Écrit par : jmp | 08/02/2008

@jmp : je pense que Peire parle des citoyens de l'Union européenne, qui peuvent être conseillers municipaux (mais pas maires, on se demande bien pourquoi !) A Parthenay, il y a un conseiller municipal portugais, et je crois qu'il y a une britannique sur la liste d'Argenton aussi.

@CG : étant moi-même une Niortaise d'adoption récente, je partage tout à fait votre observation sur la dichotomie "mutualistes" et "autochtones", même si les uns et les autres ont tendance à se fondre, les années passant.

Quant aux nuisances liées au développement économique, elles ne sont pas forcément si cauchemardesques que ce que vous décrivez, quand même :-) Avant d'en arriver à cumuler la délinquance de Chicago et la pollution de Tokyo, Niort devrait rester encore agréable quelques décennies, non ?

Écrit par : lihns | 09/02/2008

@Lihns: les citoyens de l'Union Européenne peuvent voter et être candidats aux élections Municipales (et aux élections européennes !). Ils peuvent siéger au Conseil Municipal mais ne peuvent, en effet, occuper les fonctions de Maire.
L'explication (qui n'est pas une justification car le sujet mériterait débat) est que le Maire exerce des pouvoirs de Police au nom de l'Etat.
Je vous confirme que la liste menée par Xavier Argenton sur Parthenay comprend deux citoyens de l'Union Européenne (un conseiller sortant portugais et une candidate britannique).
A l'heure où notre Département accueille des populations européennes importantes (des britanniques le plus souvent) cela me semble être une bonne idée pour faciliter l'intégration et les échanges toujours porteurs de richesse.

Écrit par : Olivier Cubaud | 09/02/2008

@lihns
On pourrait pas jouer à "cherchons les européens" sur les listes du 79 ?

Écrit par : Kattunge | 09/02/2008

Chère Linhs vous êtes formidable! Je crois que ce serait un joli jeu, peut-être révélateur de la volonté ou non de s'ouvrir des Deux-Sévriens.

Je sais pour un méridional d'origines ibéro-arabo,...and so on; es muy facil!

La mea molher es Malagasy (a bois quand elle se fâche).

Peire

Écrit par : peire martinez_lassalle | 09/02/2008

@Kattunge et Peire : cette idée de jeu pourrait être drôle, mais en fait, elle me met mal à l'aise. Parce qu'on pourrait aussi chercher les Noirs, les handicapés, les retraités, les british, etc...
Bref, comme si des élus ne pouvaient pas défendre d'autres personnes que celles de leur "catégorie". Je trouve ça au mieux démagogique (des listes comme à la Samaritaine, où on a de tout !), au pire dangereux (ghettohïsation, communautarisme...)

Écrit par : lihns | 10/02/2008

@lihns
Dans le même temps, l'obligation de parité femmes/hommes permet à de plus en plus de femmes de mettre leurs compétences au service de la cité, ce qu'elles n'auraient certainement pas pu faire sans cette obligation légale et ce qu'elles feront de plus en plus en accédant aux postes d'adjoints (là aussi un peu de parité ferait du bien)
Peut être aussi que des européens, des handicapés, des chômeurs, des parents de famille nombreuse, des célibataires, des familles monoparentales, des personnes avec peu ou beaucoup d'études, des gens de droite, de gauche du centre, de nul part, etc... permettraient à une municipalité de mieux comprendre et de mieux se faire comprendre.
Mais on n'appartient jamais à une seule catégorie. Il est envisageable qu'un handicapé noir français de droite représentera aussi bien un aveugle qu'une handicapée blanche européenne de gauche. Par contre quid du fait que l'aveugle ait un père juif et une mère musulmane, qu'il soit au modem et qu'il mesure 1,65 m?
En fait c'est trop complexe pour avoir une vraie représentativité, donc pas de catégories, faisons confiance aux groupes de pression extérieurs à (associations, syndicats, ....)
Oui mais alors est-ce que la parité hommes/femmes est utile ?

Écrit par : Mais si on peut | 10/02/2008

@Mais si on peut: "au Modem et qui mesure 1,65m" ne seriez vous pas en train de parler de moi ?
Je suis, moi aussi, en pleine interrogation avec le loi sur la parité. Même si elle conduit à quelques aberrations, elle peut contribuer permettre un meilleur accès à la vie politique pour les femmes.
Pour autant peut on dans ce cas s'opposer à la fameuse discrimination positive chère à notre Président ?
Car, on peut le tourner dans tous les sens, la Loi sur la parité c'est bien de la discrimination positive.

Écrit par : Olivier Cubaud | 10/02/2008

@peire

regardez la liste de AB il y aura un européen d'après mes infos! Un ibère comme vous monsieur Pierre mais un peu plus à l'ouest!

hasta luego hombre

Écrit par : monpetitdoigtmadit | 11/02/2008

@Lihns
Je ne crois pas que ni les noirs, les indiens, les aveugles ou les musulmans fassent l'objet d'une directive européenne en matière de Droit de vote ... L'idée c'était de se rendre compte d'une application concrète possible du Traité de Maastrich sur notre territoire.
Même si je comprends aussi ce que vous voulez dire, ce n'était pas une chasse aux sorcières !!!!!!!
Je voulais juste crâner un peu parcequ'à 2 pas de chez moi, ils font leur profession de fois en français et en anglais !

Écrit par : Kattunge | 12/02/2008

Ce blog est formidable! Je crois qu'à quelques petits dérapages prés, il est plein de bonnes idées et de personnes .......sympathiques.

Quand je dis que je suis arabo-andalous, il s'agit bien sur des pères de mon père qui était "murciano" (natif de Murcia).

Ma jolie mére était gasconne (le bassin d'arcachon et le sud de la gironde, ou grande lande).

Dans cette famille, j'ai des cousins et cousines pratiquants les trois religions du Livre. Mon épouse est métis Franco-Malgache, elle avait lorsque je l'ai "ramené" à Bordeaux, la peau foncée et sucré comme les mangues.

Voilà pourquoi partout où je peux m'exprimer je parle des étrangers, fussent-ils communautaires ou non.

C'est l'instruction que nous donna la République, ainsi que l'éducation que nous donnèrent les collectivités civiles et religieuses que nous avons fréquenté jeunes, qui firent de nous des citoyens Français.

Peire

Écrit par : Peire Martinez_Lassalle | 12/02/2008

Geneviève Gaillard a été adjointe de B.Bellec pendant la mandature 1995/2001.Etant également députée, elle était fréquemment absente des réunions du Conseil Municipal et des Commissions.Il n'était pas rare que les semaines où elle était de permanence, ses collègues assurent à sa place ses représentations.Tout le monde avait conscience qu'il lui était difficile d'être en même temps à Niort et à Paris.Elle-même en tiré les conséquences puisqu'elle a démissionnée avant la fin de son mandat.D'ailleurs à cette époque elle se battait avec Montebourg pour le mandat unique.Comment expliquer cette volte face?
Sa non élection lui permettrait de continuer d'exercer pleinement son mandat de députée et de retrouver ses valeurs d'origine.

Écrit par : Pages Claude ancien adjoint | 26/02/2008

Il me semble que le maire en place à cette époque que vous souteniez s'est présenté lui aussi aux élections législatives !
J'étais conseillère municipale en 1995 et l'absentéisme de Geneviève Gaillard ne nous a pas alarmés, puisque nous avons dù, nous étions un petit groupe de trois, souvent éléver la voix pour être à ses côtés (donc elle était là) lors des attaques méprisantes du premier magistrat de l'époque !
De plus j'ai été plus choquée par l'absence de prise de paroles de certains conseiller sou adjoints qui dormaient en réunion !! l'âge sans doute !!

Écrit par : tchan | 26/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu