Avertir le modérateur

17/02/2008

Le Centre Nouveau est arrivé en Thouarsais

Le ralliement du MoDem au maire sortant de Niort Alain Baudin, socialiste jusqu'il y a peu, n'en finit pas de nourrir les conversations de la campagne municipale. Bien plus que n'a suscité la présence de candidats estampillés MoDem sur la liste de Xavier Argenton, maire sortant divers droite de Parthenay.

80d180d5ca42a917bbb1e16dcb3fc2b6.jpgLe MoDem est-il de droite ? de gauche ? de centre-droit ? de centre-gauche ? On n'a pas fini de se poser ces questions, même si les adhérents Orange nous affirment que la vérité est ailleurs... Les électeurs français ont du mal à voir leurs repères se brouiller.

A Thouars au moins, les choses sont claires. En tout cas pour notre confrère blogueur Jean-Philippe Collet, ex-conseiller municipal UDF, désormais suppléant d'Irène Joly, candidate UMP aux cantonales sur le canton de Thouars 2.

Il l'a dit, il est encarté au Nouveau Centre. Vous vous rappelez de ce parti, créé dans l'urgence des législatives par la fraction de l'UDF partisane d'un soutien à Nicolas Sarkozy ?

Dans les Deux-Sèvres, à l'exception d'une ébauche de site internet restée en l'état depuis le mois de juin, le Nouveau Centre n'était qu'une abstraction. Mais, après ce coming out de Jean-Philippe Collet, premier adhérent deux-sévrien déclaré (à ma connaissance), d'autres suivront peut-être ? 

Commentaires

@ Bonsoir à Jean-Philippe Collet. Si nous avons partagé un temps les mêmes combats, la situation me semble plus claire aujourd'hui quant il se revendique du Nouveau Centre.
Il fait le choix d'un parti vassal de l'UMP (comme l'est d'ailleurs le PRG par rapport au PS). C'est plus confortable, on est moins libre de ses propos et de ses actes... mais c'est son droit. Je le respecte. Il arrive, pas toujours, parfois, que les routes se rejoignent...
Bonne route ! Je suivrais la mienne... au MoDem.
Vous avez ainsi une première réponse.

Écrit par : Olivier Cubaud | 17/02/2008

@ lihns,

Vous posez la question "Le MoDem est-il de droite ? de gauche ? de centre-droit ? de centre-gauche ?".

En fait, ça doit dépendre de ses alliances au gré de ???? Dans le département du 7-9, le Modem est avec la droite revendiquée (sans logo) à Chauray, à Parthenay, avec on ne sait plus trop qui à Niort, etc... (un recensement plus exhaustif serait intéressant, si vous le sentez...)

Moi, ce qui m'étonne le plus, c'est que le Modem ne veut pas dire qu'il est à droite : ce n'est quand même pas une maladie honteuse, non ?

Remarquez, les candidats de l'UMP ne veulent pas non plus dire qu'ils sont de l'UMP : à Niort, ils ont effacé le logo "UMP" de leurs affiches, comme la plupart des candidats de cette formation politique (ex : Juppé -en personne- l'a fait à Bordeaux). Ils ont aussi enlevé la bobine de Sarko de leurs permanences électorales (ça me fait penser, toutes proportions gardées, aux staliniens qui effaçaient des photos les victimes des "purges").

"Arracher ses racines pour mieux s’épanouir est le geste idiot d’un idiot", avait dit François Mitterrand (un orfèvre en la matière). Le brouillage des cartes actuel participe de ce genre de jardinage, et je crois qu'il n'en sortira rien de bon. Sans vouloir en rajouter, ceux qui s'amusent à ça mettent le doigt dans un engrenage politique qui pourrait devenir incontrôlable (je ne vise pas que le Modem).

Allez, un peu de grandiloquence pour animer la discussion (et méditer sur ce qu'est la clarté des engagements en politique) : "il est encore fécond le ventre d'où est sortie la bête immonde" (Berthold Brecht).

Écrit par : Frank MICHEL | 17/02/2008

@franck michel : "toutes proportions gardées" comme vous dites, je trouve votre dernier paragraphe totalement hors de propos.
Les adhérents du MoDem dans le 7-9, en tout cas qui s'expriment ici et prennent le temps d'expliquer leur parcours, leurs choix et leurs doutes ne méritent pas ce nauséabond rapprochement.

Pour le reste, libre à chacun de s'accrocher ou non une étiquette dans le dos, non ? si le programme de Marc Thébault est de droite, je suppose que l'électeur le verra, étiquette ou pas. Si celui d'Alain Baudin est de droite, eh ben, c'est pareil :-)

Écrit par : lihns | 17/02/2008

@franck michel : et au fait, question étiquettes qui tombent , je viens de découvrir le blog de la liste Patrice Pineau à Thouars : j'ai beau chercher partout, je ne vois pas un seul sigle PS, ni même une petite rose dans un poing, ni rien d'autre :-)

Écrit par : lihns | 17/02/2008

@ Franck MICHEL
C'est curieux chez les socialistes ce besoin vital de citer F. Mitterrand, dont on sait maintenant ce que l'histoire a gardé de lui, c'est à dire rien. Rétrospectivement, on se dit même que les frasques de Sarkozy sont presques attachants en comparaison.
C'était juste pour fermer la parenthèse sur les références historiques que vous citez.
En ce qui concerne les enjeux locaux, on ne cesse pas d'être irrité par ce raisonnement binaire qui vous anime. A vous entendre, les choses sont ou toutes noires ou toutes blanches, ou toutes bonnes ou toutes mauvaises, ou de gauche ou droite. C'est du plus pur langage binaire informatique : 1-0. Il n'y a aucune nuance dans vos propos, ni dans votre idée de l'autre.
Or, c'est dans l'acceptation de la différence et dans le respect de la tolérance qu'on peut construire ensemble pour le bien de la cité.
Un bon projet politique n'est pas celui qui vient d'un homme (ou d'une femme) de droit ou de gauche, mais parce qu'il est conforme à l'intérêt de tous.
Moi, je préfère un militant (comme ceux du MoDem par exemple que vous méprisez) qui est capable de s'interroger et de douter sur le bien commun, qu'un petit groupe d'intolérants uniformément encartés, qui sont prêts à tous les excès pour conserver côute que coûte le privilège du pouvoir.
Moi, je ne veux pas d'une ville uniforme et incolore, dirigée par les détenteurs d'un savoir et d'une pensée unique.

Sans rancune (tolérance, tolérance, il faut savoir écouter et entendre...). Et bon vote.

Écrit par : Laurich | 17/02/2008

A Olivier Cubaud

Vous admettrez très cher que la colonne vertébrale du Modem dans le 79 est structurée autour d'anciens UDF et que cela explique certainement la tendance qui consiste à s'associer en priorité avec la Droite à Parthenay, à Chauray et à Niort (car sans vouloir polémiquer une liste soutenue par Alain Garcia, J. Lamarque et comprenant un ancien RPR, ça n'a plus grand chose à voir avec la gauche).
Bonne continuation dans votre combat...démocratique.

Écrit par : Duforestel Pascal | 17/02/2008

Mon histoire personnelle est faite d'engagements multiples et de combats, le plus souvent, de gauche.
Je revendique toujours un certain nombre de valeurs et d'amis de ce côté ci d'une frontière qui n'en est plus tout à fait une (désolé Frank). J'ai appris à entendre, m'ouvrir, faire évoluer mes idées en cotoyant d'autres personnes que j'aurais, il y a quelque années, peut être, considérées comme des ennemis politiques (rien n'est perdu Franck).
Des personnes de centre droit, des libéraux mais aussi des humanistes. Des gens bien. Et je suis heureux du chemin que nous tentons d'ouvrir ensemble.

Peu importe que certains s'obstinent à vouloir, à tout prix, classer d'un côté ou de l'autre. Ce n'est pas le plus important. Mais si cela les aide à vivre...

Signé: pour-être-une-future-bête-immonde-je-n-en-suis-pas-moins-un-être-humain

Écrit par : Olivier Cubaud | 17/02/2008

@Pascal Duforestel: excusez-moi, je ne me souvenais pas que vous étiez militant du MoDem... car je suppose que c'est là que vous avez appris quelle était la "colonne vertébrale" du MoDem, le parcours de chacun, les équilibres internes !
Vos êtes plus fort que Frank Michel ! Un raisonnement simple: on est de droite ou de gauche (bien ou mal, noir ou gris...) avec en plus une connaissance de l'intérieur !
Je suis pourtant intimement persuadé que votre engagement politique a du se faire sur des valeurs de tolérance. Essayez de les retrouver avant qu'il ne soit trop tard et que la volonté de gagner à tout prix vous autorise tous les excès.

Écrit par : Olivier Cubaud | 17/02/2008

@ Lihns,

Sur le dernier paragraphe "nauséabond" : je ne fais aucun rapprochement avec le Modem, lisez plus attentivement. Je m'interroge sur ce que donnerait une société où tous les repères sont brouillés, où tout se vaut, où il n'y a aucune différence entre ceux qui prétendent arriver aux manettes. Je m'interroge sur ce que donnerait l'arrivée d'un populiste (ou pire) dans ce mic-mac sans alternative, où les citoyens n'ont d'autre choix que le non-choix. C'est une interrogation qui me paraît légitime, et qui s'adresse à tous les partis (ou syndicats, d'ailleurs).

@ Laurich,

Je ne suis pas socialiste et je cite une phrase de Mitterrand qui décrit bien le fait que sans repère ni racine, on peut arriver à faire (ou dire) n'importe quoi...

Libre à vous de me trouver binaire : je défends des convictions et un projet, face à d'autres convictions et à d'autres projets (qui n'en sont pas moins respectables).

La plupart du temps, je réponds à des messages (anonymes) qui dénigrent les personnes, leur engagement et les idées qu'elles portent (relisez un peu les fils de discussion de ces dernières semaines). Des messages qui sont tout sauf tolérants, et sur lesquels je n'ai pas beaucoup vu vos rappels à la nuance, qui doit être chez vous à géométrie variable.

Le pompon, c'est quand vous écrivez que je ferais partie d'un "petit groupe d'intolérants uniformément encartés, qui sont prêts à tous les excès pour conserver côute que coûte le privilège du pouvoir" : d'abord, je ne suis pas encarté ; ensuite, ceux qui le sont appartiennent à 4 partis différents ; enfin, la plupart d'entre nous n'a pas à "conserver coûte que coûte le privilège du pouvoir", puisque nous ne l'avons pas (vous avez dû vous gourer de liste).

Écrit par : Frank MICHEL | 17/02/2008

Si le Nouveau Centre n'est pas très actif en 79, sachez que dans la Vienne, ça bouge pas mal : http://www.jeunescentristes86.fr/

Écrit par : Nickolla | 17/02/2008

@ Olivier Cubaud,

Sur la citation de Brecht, voir ma réponse à Lihns ci-dessus (mais je ne vous pensais pas aussi au 1° degré que ça, je ferai gaffe la prochaine fois).

Vous en appelez sans cesse à la tolérance, à la nuance, mais vous procédez d'une façon qui ne l'est pas du tout : vous commencez par caricaturer les propos (faire dire ce qui n'est pas dit), ou par les caractériser en les disqualifiant (sectaires, gauchistes, simples, binaires, etc...) ; ensuite vous vous posez en victime ; enfin, vous en appeler à la raison et à l'humanisme, dont vous êtes bien sûr un dépositaire naturel. Ca devient lassant...

Moi aussi, j'apprends tous les jours à entendre, m'ouvrir, faire évoluer mes idées en cotoyant d'autres personnes qui étaient des adversaires politiques (et non des ennemis, comme vous dites) : ça ne vous a pas échappé puisque vous vous foutiez de ma gueule de me retrouver sur la même liste que des socialistes ou des verts, non ?

Enfin, oui, je pense qu'il y a une différence de projet de société entre la droite et la gauche : et dans une démocratie, je trouve qu'il est sain que cela soit ainsi, qu'il est sain que les électeurs aient le choix entre des projets différents et sachent pour quoi ils votent. Sinon ... (relire Brecht).

Écrit par : Frank MICHEL | 17/02/2008

@Frank Michel: je réponds juste à ce message pour vous faire savoir que je l'ai lu. Je ne polémiquerais pas avec vous et je laisse chacun apprécier la nature et les excès de vos propos.
En relisant les miens je ne vois pas ce qui peut déchainer autant de fureur chez vous. Peut être une sorte de catharsis.
Bonne nuit quand même.

@Lihns: concernant les plongées à Saint Pierre, non je n'ai pas fait d'épaves. Mais une dizaine de plongées sur des sites fabuleux (souvenirs émouvants d'avoir nagé côte à côte avec des tortues !). Mon niveau m'autorise les plongées à 40m. Je sais que certaines épaves étaient plus profondes. Vous plongez ? Je connais un excellent club à Parthenay.

Écrit par : Olivier Cubaud | 18/02/2008

@ Frank Michel : "Je m'interroge sur ce que donnerait une société où tous les repères sont brouillés, où tout se vaut, où il n'y a aucune différence entre ceux qui prétendent arriver aux manettes" telle est votre propos. Il y a belle lurette que tous les repères sont brouillés, il faut vous réveiller !!! Tenez par exemple, l'école n'est plus celle de la réussite et du mérite pour tous. Quand à la droite et la gauche, ça fait 30 ans qu'elles conduisent toutes les deux les mêmes politiques en France et en Europe. Que ce soit la gauche caviard ou pluriel, la droite dechirac ou de Balladur, et bientôt celle de Sarkozy. Ce n'est plus du brouillage mais de la fusion. Remarquez, il ya 3 jours c'était la St Valentin !

@le MoDem est-il de droite ? On Cite Parthenay, Chauray voir Niort...Sympas pour nos amis coco, socialo, écolo, raidcaux et nos 5 petits modémiens sur 45 noms : l'argument est un peu léger. "je sens venir un vent mauvais..." ça sent fort l'amertume. J'appelerai cela de la politique politicienne de bas étage. Nous sommes habitués, ça fait 30 ans que ça dure. "Houlala, il est de droite...bouh le méchant, il est de gauche...." Nous on s'en fout au MoDem puisque la droite et la gauche, c'est pareil !!!! Ce qui compte se sont les gens compétents et non les gens cons tout court. En tout cas, le modem est de droite, ça doit faire plaisir à nos ami Olivier Cubaud, Fabrice Descamps, Annie Del Boca et toute la clique des verts et du PS qui ont adhéré au MoDem. Faut pas s'éonner qu'ils en soient parti de la "gauche". Remarquez, Kouchner est-il de droite ? Droite, Gauche, c'est une philosophie, une sensibilité ou une posture politique pour ceux qui veulent faire carrière ?
Ceux qui n'ont pas encore compris ce qu'est le MoDem, moi je réponds :
- Canton de St Maixent-1 : un candidat MoDem
- St Maixent, liste indépendante !!!
- Cherveux, Exoudun, Saivres, Nanteuil, Pamproux, listes de Rassemblement et des Démocrates !!!!! Ni à Gauche, ni à droite, tout droit et tout seul !!! "Mieux vaut jeuner avec les aigles que picorer avec les poules".
A sortir une ou deux villes du contexte général, c'est comme sortir une phrase de son contexte, ça n'a pas de sens. C'est un peu comme la gauche et la droite, ça n'a pas (plus) de sens.

Écrit par : Sergent Peppers | 18/02/2008

@franck Michel
De plus en plus triste Monsieur Michel, vous passez la ligne rouge, vous perdez votre calme. Toujours les leçons, je vois que le débat ne vous enrichi pas ! Cette phrase de Brecht et les amalgames douteux sont insultants pour les personnes, reprenez-vous, vous n’êtes pas l’étalon en matière de gauche et de droit de l’homme ! Car à aller dans ce sens c'est à vous que cette phrase sera appropriée, l'histoire est pleine de tyrans qui croyaient tant à la pureté de leurs propos qu'ils ont massacré pour cela.
Badiou explique bien dans son livre ce qu'il se passe , les français ne suivent plus les partis politiques. La liste de GG a cru que cela serait suffisant (les logos) mais, non ce n'est plus comme ça...Alors que certains perdent leur calme on les comprend...
D'ailleurs pour citer un parti, le PS, avec à sa tête Madame Billy qui est d'un silence pesant sur la politique (ou alors elle ne comprend pas tout) ainsi d’ailleurs que Madame Gaillard l'ambigu (non, no, non, yes, oui, non), sont-elles devenues muettes, sentent-elles le dérisoire de leur étiquette, ou le vent du boulet. Et oui Monsieur Michel, la municipale se fera sur le bilan et le projet d'un honnête homme qui s'appelle Alain Baudin ! D'ailleurs Mesdames et messieurs Billy, Rizzy, Coutureau, Gendreau, Zabatta ont tout voté, il me semble!

Écrit par : collargol79 | 18/02/2008

@ collargol79

Et aussi Breuille, Jourdain, Gravat...

Écrit par : et les autres | 18/02/2008

@ collargol 79,

Marrant que vous citiez Badiou : il analyse effectivement la période actuelle dans son dernier livre (circonstances 4 - De quoi Sarkozy est-il le nom ?) comme un cirque électotal où "le vote (…) est producteur d’une illusion singulière, qui fait passer la désorientation par le filtre fallacieux d’un choix."

Badiou dit aussi, toujours à propos de la période politique actuelle : "lorsqu’on reçoit un coup global, le courage qui y répond est local". C'est que je pense et que j'essaye de faire.

Quand je cite Brecht, je ne fait pas d'amalgames douteux, j'essaye de dire (visiblement maladroitement) que la désorientation politique, le fatalisme versus le "TINA" (there is no alternative) de M. Thatcher, peut avoir de funestes conséquences.

Vous osez même dire que cette citation serait "insultante pour les personnes", avant de vous livrer à cet exercice avec fougue deux paragraphes plus loin, en nommant les personnes victimes de votre haine (et tout ça dans l'anonymat). En parlant de ligne rouge ... je laisse les lecteurs de ce blog juges (et les invite, s'il en ont le courage, à parcourir votre prose nuancée dans les fils de discussion précédents).

Écrit par : Frank MICHEL | 18/02/2008

@Pascal Duforestel
Mais si vous ne souhaitez que polémiquer et communiquer sur des archaïsmes.
Vous savez très bien que les hommes ont leurs convictions propores, que celles-ci ne se résument plus aux ordres d'un parti que ces hommes se reconnaissent dans des projets et des actes qui ne sont pas obligatoirement estampillés par le PS et plus encore qu'ils sont capables de faire de leurs différences une force pour notre ville.
Je suis de gauche, votre candidate a d'ailleurs eu ma voix. Je vis avec des gens de droite, du centre, des communistes, des blancs des noirs, etc (on va pas faire la liste) et je suis rassuré de trouver des hommes qui dans un cadre local cherchent les meilleurs compétences et engagements sans se référer à des étiquettes.
Il me semble d'ailleurs que Madame Royal qui a également eu mon vote (comme le votre) a envisagé un rapprochement avec le modem en d'autres circonstances. Voulez-vous bien la prévenir qu'elle va être exclue du PS pour être passée à droite puisque c'est la seule réponse que vous savez apporter aux changements de société.

Écrit par : Pikova Pikolé Pikolé Pikosra | 18/02/2008

merci Mrs P.DUFORESTEL et F.MICHEL, après lecture de vos interventions, le 8 mars je vote A.BAUDIN.

Écrit par : JUST LESAGE | 18/02/2008

@ Just lesage,

C'est pas beau de mentir comme ça : vous souteniez déjà AB ici et là avant même que je me décide à prendre la plume pour répondre aux flots de fiel déversés sur les blogs par les partisans d'AB.

Si vous voulez vraiment voter pour AB, je vous conseille de vous rendre aux urnes plutôt le 9 mars ;-)

Écrit par : Frank MICHEL | 18/02/2008

@ Franck
vous avez raison les partisans d'AB sont pas toujours corrects, mais le flot de vos interventions sont soûlantes, c'est l'explication de mon intervention précédente.
Votre analyse sur mon soutien d'AB est faussée par mes interventions peu nombreuses. Le 9 j'irai peut être voter GG.

Écrit par : JUST LESAGE | 18/02/2008

@ Just,

Excusez-moi si je vous saoûle : je ne pratique pas la bloguitude depuis très longtemps. En fait, je ne peux pas m'empêcher de répondre à la réponse de la réponse de la réponse ... Heureusement que je bosse, sinon vous seriez plongé dans un coma éthylique profond :-)

C'est marrant, votre remarque fait écho à une question que je me posais hier : écrire sur un blog (sur le mode engueulade), sans voir ni connaitre les autres, sans pouvoir nuancer certains propos par le geste et la mimique, fait sauter des barrières que le contact humain préserve. Bref, vaut mieux s'engueuler dans une réunion ou au troquet que sur un blog (surtout quand on tape avec deux doigts comme moi, ce qui prend un temps fou !).

Écrit par : Frank MICHEL | 18/02/2008

@ Franck MICHEL,

Je crois que vous êtes véritablement dangeureux, vous pardonnerez ma franchise. Le principe même, reprenez moi si je me trompe, de ce blog est précisément le débat ouvert, les apports des uns et des autres sur tel ou tel sujet, l'échange dans ce qu'il a de plus démocratique donc de plus populaire. Au contraire, force est de constater que vous n'êtes absolument pas dans cet état d'esprit; la dichotomie n'est pas de mise en politique (PS officiel = bien / le reste = mal) je crois d'ailleurs que vous seriez tout-à-fait à l'aise sur un autre blog au parfum de fruits rouges, et vos remarques fort à propos. Fnalement, à quoi cela sert-il de venir ainisi déverser votre venin, sans aucune envie de partage intellectuel ni même d'exposé CALME (obligée de hausser le ton pour que vous l'imprimiez, désolée) de vos idées?

Pardonnez moi cette brutale franchise, qui prend regrettablement des airs de leçons de savoir vivre. Car, après tout, je suis comme vous... Simplement, essayez de ne pas démarrer au quart de tour ni de vous exciter après les lecteurs/commentateurs que vous rencontrer ici bas. Merci pour eux...

Écrit par : Skeleton | 18/02/2008

@à tous : d'accord avec Skeleton, j'aimerais bien qu'on se calme un peu.

@franck michel : je crois qu'effectivement votre formulation était pour le moins maladroite. Pour le mode "engueulade" sur les blogs, si l'on veut vraiment avancer dans le débat, mieux vaut éviter. Le ton qui monte, c'est effectivement mieux perçu en face à face. D'expérience, je suggère de relire sept fois avant d'envoyer :-)

@Olivier Cubaud : je ne suis que N1/Open water, moi, mon pov' monsieur... mais je rêve en lisant Plongeur international :-) Et c'est vrai, la plupart des épaves de Saint-Pierre sont très profondes : nitrox et recycleur conseillés !

Écrit par : lihns | 18/02/2008

J'aimerais revenir sur le débat concernant le Modem.
Pour moi, il est ni de droite, ni de gauche. Pour moi, il n'est pas. Il n'existait pas lors des présidentielles donc il ne peut se prévaloir de ce score car depuis beaucoup ont quitté la barque UDF, je dirais même la plupart. Les legislatives ont montré l'étendue des dégâts en faisant, je crois, le plus petit représentant à l'assemblée. Les municipales montrent enfin les limites du Modem. Hormis la fin de forts soutiens (comme celui de Jean-Marie Cavada qui a atteint les "limites de la fidélité") et la fin des fiefs (comme à Lyon), nombre de ces candidats ont pris cette étiquette pour ne pas paraître dissidents de leurs partis ou pour négocier plus facilement (ex dans le 8ème à Paris une UMP devenue Modem de dernière minute pour faire droite sans être dissidente).
En Deux-Sèvres, ces grands écarts se retrouvent et bien malin celui qui peut donner les lignes programmatiques du Modem, les axes d'accords pour suivre les uns ou les autres. Car, enfin, dans une vision moins nioto-niortaise, que feront ceux du Modem plutôt de gauche avec des Modem plutôt de droite (sans rentrer dans des étiquettes, j'essaye...) dans un conseil municipal, de communauté d'agglo...etc.. Le consensus a certes un bon préfixe mais l'anarchie démocratique a ses limites.
Voilà mon avis en ce petit matin de février! Je ne pense pas que Niort et la Gauche y gagnent avec le Modem. Bonne journée à tous et bon courage à ceux qui travaillent.

Écrit par : manga | 19/02/2008

Idées renforcées à la lecture de la NR d'aujourd'hui.

Écrit par : manga | 19/02/2008

Je pense que dans tous les partis on trouve des personnes à fidélité / fiabilité variable. Stigmatiser le modem, c'est surtout faire l'impasse sur ses propres défaillances. Pour revenir à notre ville, la candidature sur une même liste du patron modem et d'une de ses salariés devrait décapsuler les argumentaires type "horrible patron". Dans cette liste, hors étiquetage, des sensibilités différentes ont choisi de faire équipe pour gérer la ville : c'est plutôt rassurant ! Cette liste est à l'image de notre ville : des personnes différentes qui cohabitent et partagent un bien commun : services, espaces public…

Écrit par : moon | 19/02/2008

Qu'est ce qui est important pour une ville?
Que demande le citoyen à un maire?
Quels sont les critères d'un bon maire?
Quel âge doit avoir un maire en fin de mandat?
Un maire doit-il être à plein temps?
Le cumul est-il une bonne chose?
Le charisme est-il un critère prépondérant?
Un député a-t-il beaucoup de travail?
Les idées politiques suffisent-elles pour gérer?

Écrit par : Socrate | 19/02/2008

Voilà de très bonnes questions Socrate, Franck Michel peut-il y répondre ?

Écrit par : Théophraste | 19/02/2008

@ socrate

Quel est le programme de l'équipe municipale ?
Quelles sont les valeurs et les exigences que portent l'équipe municipale ?
etc.

Trois de vos questions sont liées au cumul des mandats, aucune ne concerne le programme, les valeurs et la cohésion de l'équipe.

Écrit par : eric | 19/02/2008

@manga: s'agissant du MoDem... s'il n'est pas, comme vous dîtes... pourquoi donc passer (perdre ?) du temps à en parler ?

Signé: un fantôme du MoDem

Écrit par : Olivier Cubaud | 19/02/2008

@Cubaud
C'est mon côté wishky ecossais.
@Théophraste
Un bon Député-Maire charismatique ayant des valeurs de solidarité et une équipe compétente de tous horizons et âges est sûrement une attente de citoyens qui veulent une ville forte et d'avenir avec un magistrat local et national véritable courroie de transmission des dossiers.

Écrit par : manga | 19/02/2008

@eric
Que devrait-être un programme municipal? Fédérateur ou diviseur?

Les valeurs humanistes et de tolérance ne sont-elles pas suffisantes pour vivre en communauté?

Écrit par : socrate | 19/02/2008

Bien vu manga :-)

Écrit par : Théophraste | 19/02/2008

@ Socrate (et Théophraste),

Mais c’est avec plaisir que je réponds à ces neuf excellentes et légitimes questions constructives : c’est donc un peu long (excusez-moi d'avance, Lihns).

1) Qu'est ce qui est important pour une ville?

Pour une ville, il est important que l’équipe municipale soit soudée autour d’un même projet : au niveau des actions proposées dans le champ de compétence d’une ville bien sûr, mais aussi au niveau plus général des valeurs : sens de l’intérêt général, de la justice sociale et de la mixité, de la culture et du sport pour tous, de la solidarité entre les citoyens et avec les générations futures. Le développement économique d’une ville, en ces temps de mondialisation financière brutale, doit privilégier des activités diversifiées, novatrices et créatrices de valeur ajoutée, tout en respectant les Hommes, le cadre de vie et l’environnement. Une ville moderne doit également réfléchir à l’avenir énergétique, et donc développer des projets volontaristes en termes de déplacements urbains (circulation « douce » avec un bon équilibre transports publics/voitures/vélos/piétons y compris ceux à mobilité réduite Enfin, il est primordial qu’une ville se considère comme appartenant à un territoire, en maintenant des liens étroits et en développant des projets avec les communes voisines, ce qui suppose de bonne relations de voisinage au sein de la CAN. Bref, vous trouverez toutes ces choses bien expliquées ici : http://www.niort-solidarite-capitale.com/pdf/Projet_Niort_Solidarite_Capitale.pdf

2) Que demande le citoyen à un maire?

Je n’ai évidemment pas la prétention de parler au nom de tous mes concitoyens : les demandes doivent être aussi variées que les caractères … Pour ma part, je demande à un maire d’impulser une politique (voir réponse à la question 1) en animant une équipe capable, motivée et soudée. Elles et eux par exemple : http://www.niort-solidarite-capitale.com/

3) Quels sont les critères d'un bon maire?

Un bon maire doit impulser une politique en animant une équipe capable, motivée et soudée... (voir réponses aux questions 1 et 2)

4) Quel âge doit avoir un maire en fin de mandat?

Là, il s’agit d’une question tout à fait centrale, qui préoccupe au plus haut point nos concitoyens : c’est simple, dans chacune des réunions publiques auxquelles je participe, toutes les interrogations des participants ne tournent qu’autour de ça. Et même plus : cette question de l’âge des candidats est tellement centrale que l’on nous demande aussi celui des 45 membres de chaque liste en lice, figurez-vous. Bien sûr, nous avons préparé la réponse à cette interrogation bien légitime ! Et nous donnons le nombre de personnes de chaque liste qui aura dépassé l’âge légal de départ à la retraite que demande (et qu’obtiendra comme le reste) le Medef de M. Lahousse, à savoir 67 ans comme en Allemagne (61 ans et plus aujourd’hui) : GG = 3 ; AB = 5 ; MT = 9 ; MV = 9, et aucune tête de liste. Je vous fait grâce des moyennes d’âge, la liste de GG étant de loin la plus jeune en moyenne.

5) Un maire doit-il être à plein temps?

Un maire doit savoir déléguer, sinon il n’est pas bon, voire autocrate (je ne parle pas de M. Baudin, mais de son prédécesseur). Et, rappelons-le, un bon maire doit … (voir réponses aux questions 2 et 3)

6) Le cumul est-il une bonne chose?

Le cumul n’est ni bon ni mauvais car il est maintenant strictement encadré par la loi. A ma connaissance aucun postulant d’aucune liste n’a pris de telles libertés avec la loi. Personnellement, je pense que le cumul dans le temps n’est pas bon, et qu’il faudrait à l’avenir limiter les mandats successifs à deux au maximum.

7) Le charisme est-il un critère prépondérant?

Je ne comprends pas cette question. Le charisme, c’est une question subjective. Par exemple, pour moi, Mme Parisot, Présidente du Medef de M. Lahousse, n’est pas du tout charismatique, ni M. Sarkozy de l’UMP de M. Thébault. Par contre, je trouve Mme Gaillard très charismatique, car elle est intelligente, sensible, tout à fait sympathique, chaleureuse et charmante : quand je vous disais que c’était une notion subjective…

8) Un député a-t-il beaucoup de travail?

Oui, énormément, surtout en ce moment, avec l’arrivée au pouvoir du Medef de M. Lahousse et de l’UMP de M. Thébault : c’est un sacré job que de s’opposer à la destruction systématique des acquis sociaux et à la politique raciste de M. Hortefeux. Heureusement, un bon maire sait déléguer (voir réponse à la question 5).

9) Les idées politiques suffisent-elles pour gérer?

Les idées politiques sont nécessaires mais pas suffisantes pour gérer. Nécessaires, car les idées politiques sont la traduction d’un système de valeurs cohérent : par exemple, je suis syndicaliste et je combats pied à pied les idées du Medef de M. Lahousse (et leurs résultats catastrophiques pour les salariés, les chômeurs, les précaires…) ; s’il était sur ma liste, comment ferais-je pour le convaincre d’un programme social, solidaire et écologique cohérent ? Les idées politiques ne sont pas suffisantes car être élu, c’est être au service de tous les citoyens : il faut donc être à l’écoute avant de trancher dans le sens de l’intérêt général, tout en respectant son programme de campagne.

Écrit par : Frank MICHEL | 19/02/2008

@ Socrate (et Théophraste),

[NB pour Lihns : je renvoie ce message sans lien car avec les liens, il ne passe pas. S’il y a doublon, merci de sarcler]

Mais c’est avec plaisir que je réponds à ces neuf excellentes et légitimes questions constructives : c’est donc un peu long (excusez-moi Lihns).

1) Qu'est ce qui est important pour une ville?

Pour une ville, il est important que l’équipe municipale soit soudée autour d’un même projet : au niveau des actions proposées dans le champ de compétence d’une ville bien sûr, mais aussi au niveau plus général des valeurs : sens de l’intérêt général, de la justice sociale et de la mixité, de la culture et du sport pour tous, de la solidarité entre les citoyens et avec les générations futures. Le développement économique d’une ville, en ces temps de mondialisation financière brutale, doit privilégier des activités diversifiées, novatrices et créatrices de valeur ajoutée, tout en respectant les Hommes, le cadre de vie et l’environnement. Une ville moderne doit également réfléchir à l’avenir énergétique, et donc développer des projets volontaristes en termes de déplacements urbains (circulation « douce » avec un bon équilibre transports publics/voitures/vélos/piétons y compris ceux à mobilité réduite…). Enfin, il est primordial qu’une ville se considère comme appartenant à un territoire, en maintenant des liens étroits et en développant des projets avec les communes voisines, ce qui suppose de bonnes relations de voisinage au sein de la CAN. Bref, vous trouverez toutes ces choses bien expliquées dans le projet de Niort solidarité capitale, sur le site dédié.

2) Que demande le citoyen à un maire?

Je n’ai évidemment pas la prétention de parler au nom de tous mes concitoyens : les demandes doivent être aussi variées que les caractères … Pour ma part, je demande à un maire d’impulser une politique (voir réponse à la question 1) en animant une équipe capable, motivée et soudée (voir la liste sur le site de Niort solidarité capitale).

Un bon maire doit impulser une politique en animant une équipe capable, motivée et soudée... (voir réponses aux questions 1 et 2)

4) Quel âge doit avoir un maire en fin de mandat?

Là, il s’agit d’une question tout à fait centrale, qui préoccupe au plus haut point nos concitoyens : c’est simple, dans chacune des réunions publiques auxquelles je participe, toutes les interrogations des participants ne tournent qu’autour de ça. Et même plus : cette question de l’âge des candidats est tellement centrale que l’on nous demande aussi celui des 45 membres de chaque liste en lice, figurez-vous. Bien sûr, nous avons préparé la réponse à cette interrogation bien légitime ! Et nous donnons le nombre de personnes de chaque liste qui aura dépassé l’âge légal de départ à la retraite que demande (et qu’obtiendra comme le reste) le Medef de M. Lahousse, à savoir 67 ans comme en Allemagne (61 ans et plus aujourd’hui) : GG = 3 ; AB = 5 ; MT = 9 ; MV = 9, et aucune tête de liste. Je vous fait grâce des moyennes d’âge, la liste de GG étant de loin la plus jeune en moyenne.

5) Un maire doit-il être à plein temps?

Un maire doit savoir déléguer, sinon il n’est pas bon, voire autocrate (je ne parle pas de M. Baudin, mais de son prédécesseur). Et, rappelons-le, un bon maire doit … (voir réponses aux questions 2 et 3)

6) Le cumul est-il une bonne chose?

Le cumul n’est ni bon ni mauvais car il est maintenant strictement encadré par la loi. A ma connaissance aucun postulant d’aucune liste n’a pris de telles libertés avec la loi. Personnellement, je pense que le cumul dans le temps n’est pas bon, et qu’il faudrait à l’avenir limiter les mandats successifs à deux au maximum.

7) Le charisme est-il un critère prépondérant?

Je ne comprends pas cette question. Le charisme, c’est une question subjective. Par exemple, pour moi, Mme Parisot, Présidente du Medef de M. Lahousse, n’est pas du tout charismatique, ni M. Sarkozy de l’UMP de M. Thébault. Par contre, je trouve Mme Gaillard très charismatique, car intelligente et sensible, tout à fait sympathique, chaleureuse et charmante : quand je vous disais que c’était une notion subjective…

8) Un député a-t-il beaucoup de travail?

Oui, énormément, surtout en ce moment, avec l’arrivée au pouvoir du Medef de M. Lahousse et de l’UMP de M. Thébault : c’est un sacré job que de s’opposer à la destruction systématique des acquis sociaux et à la politique raciste de M. Hortefeux. Heureusement, un bon maire sait déléguer (voir réponse à la question 5).

9) Les idées politiques suffisent-elles pour gérer?

Les idées politiques sont nécessaires mais pas suffisantes pour gérer. Nécessaires, car les idées politiques sont la traduction d’un système de valeurs cohérent : par exemple, je suis syndicaliste et je combats pied à pied les idées du Medef de M. Lahousse (et leurs résultats catastrophiques pour les salariés, les chômeurs, les précaires…) ; s’il était sur ma liste, comment ferais-je pour le convaincre d’un programme social, solidaire et écologique cohérent ? Les idées politiques ne sont pas suffisantes car être élu, c’est être au service de tous les citoyens : il faut donc être à l’écoute avant de trancher dans le sens de l’intérêt général, tout en respectant son programme de campagne.

Écrit par : Frank MICHEL | 19/02/2008

Pas mal Franck Michel, pas mal du tout.
Comme quoi avec un peu de calme....

Écrit par : Théophraste | 19/02/2008

M. Michel,

Vous me tendez une perche, je la prends.

C'est facile de calculer une moyenne d'age sur une liste quand on met les deux plus jeunes en dernier.

http://www.niort-solidarite-capitale.com/liste-niort-solidarite-capitale.html

Taper 44 et 45.

C'est juste une observation, en rien une attaque personnelle.

Écrit par : Perche | 19/02/2008

@ Perche,

En fait, l'âge n'a aucune espèce d'importance, ne croyez-vous pas (et c'était le sens de mon propos, me semble-t-il).

Serions-nous d'accord autour de Brassens, qui chante (refrain) :

"Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan"

Pour les amateurs, les paroles de la chanson sont là :

http://www.paroles.net/chanson/22466.1

@ Théophraste,

Vous avez raison, j'ai bien fait d'aller faire un stage chez les bouddhistes (non, je plaisante). Par contre, les remontrances de Lihns, qui est chez elle, ont fait de l'effet : je ne suis pas malpoli et me soumets donc aux coutumes locales (comme dans la vraie vie, en fait). J'aimerais bien que tout le monde fasse pareil... Inch'allah !

Écrit par : Frank MICHEL | 19/02/2008

@Franck Michel : C'est vrai que lihns ne rigole pas, mais bon comme on est chez elle on ne va pas non plus se moucher dans les rideaux, Angélique n'apprécierait pas...

Mais c'est quand même bizarre que des gens courtois et parfaitement civilisés se laissent aller à des excès de langage (d'écriture) pendant les périodes électorales, et ça ne vaut pas que pour vous.

Il me semble toutefois que les plus cools sont au Modem, peut-être parce qu'ils n'ont rien à perdre eux... ? Et ce n'est pas la peine de m'engueuler hein !

Écrit par : Théophraste | 19/02/2008

@ Théophraste,

Bof, moi, l'eau tiède, ça fait bouillir mon sang latin (mais je me calme, rapport aux rideaux de lihns...)

Je ne vois pas en quoi les gens du Modem sont spécialement cool : ils sont ailleurs, ici, nulle part, mais là, ou pas, voire ... mais quand même, peut-être que dans l'hypothèse que au cas où, au centre, à droite, peut-être oui en réalité, mais pas tant que ça, finalement si, et puis non en fait, et pourquoi pas entre gens raisonnables, du Medef (*) à la fin ?

(*) Medef : mouvement des entreprises de France (n.m.) [Médèfeuh] . Né d'un cri du coeur de Jean Gandois, ultime Président du CNPF qui, face aux premières lois Aubry sur la RTT, s'est exclamé : "seul un tueur [pourra me succéder]". Dès 1998, le Baron Ernest-Antoine Seillière (héritier de la fortune de Wandel, Maître des Forges depuis des générations, grand philantrope centriste de la révolution industrielle), s'acquitta remarquablement de ce rôle avant de succomber aux sirènes de la parité, en cédant sa place à Mme Laurence Parisot, désormais reine du consensus, avec cette formule choc qui sera étudiée par des générations d'élèves : "la vie, la santé, l'amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi ?" C'est vrai quoi, soyons raisonnables : patrons-ouvriers, tous dans le même humanisme !

Écrit par : Frank MICHEL | 19/02/2008

@franck michel : pour les commentaires avec des liens, il suffit d'être un peu patient. Pour le reste, j'apprécie vos efforts de courtoisie :-) et vous savez, un ton calme (qui n'est pas un ton tiède !) ne dessert pas un argumentaire, au contraire.

sur la question 7 : c'est intéressant cette question. Car, cette histoire de "charisme" qu'aurait GG et que AB n'aurait pas, c'est l'argument n°1 que je n'ai cessé d'entendre autour de moi de militants et de sympathisants PS au moment des candidatures à l'investiture. Enfin, de tous ceux qui voulaient GG et pas AB ! Et quoi que vous ironisiez M. Michel, l'image qu'on se fait d'un maire a son importance pour nombre d'électeurs (par ailleurs peu politisés, au sens partisan du terme) à l'instant du vote. Y a pas que les programmes, ça se saurait :-)

@théophraste : je n'aime pas les rideaux, servez-vous :-)

Écrit par : lihns | 19/02/2008

@Théophraste: merci d'avoir noté à quel point les gens du MoDem sont spécialement cool. Je ne répliquerais donc pas à Frank Michel (qui se soigne par ailleurs avec une certaine réussite) même sur la lourdeur répétitive de ses raccourcis "MoDem=Lucien-Jean Lahousse=Medef" ! Mes amitiés à Lucien-Jean en passant. Je suppose que Frank ne le connait pas bien sinon il arrêterait d'utiliser un discours d'un autre âge pour parler des "patrons".
Fonctionnaire territorial, je n'ignore pas que la richesse est créée par les entreprises (le travail des hommes et des femmes, donc, de l'ouvrier au chef d'entreprise) et que c'est la taxation de cette richesse qui permet en grande partie de me rémunérer.

@Frank Michel: je n'ai (avec un ton cool) pas résister à vous répliquer. Joli plaidoyer de colistier... avec deux réserves, l'une sur votre amalgam cité plus haut, l'autre sur votre justification du cumul des mandats ("si c'est légal, c'est que cela doit être bien"). Bof, on vous a connu moins enfermé par la légitimité de la Loi (ratification du Traité de Lisbonne).
Personnellement (en plus de mon engagement au MoDem) je milite à la Convention pour la 6ème République qui prône notamment le mandat unique pour les parlementaires. Peut on réclamer, en effet, un renforcement du pouvoir parlementaire sans s'y consacrer à plein temps pour exercer un efficace contrôle de l'action gouvernementale ?

Écrit par : Olivier Cubaud | 20/02/2008

@ Olivier Cubaud,

Non, je ne connais pas M. Lahousse : mais je ne vise pas l'homme, seulement l'adhérent du Medef. Vous savez, tous les patrons ne sont pas au Medef, ce syndicat patronal extrêmiste, qui se permet, dans notre démocratie, de constituer des caisses noires pour corrompre et casser des grèves (pardon, "fluidifier les relations sociales").

Heureusement, il existe des syndicats patronaux progressistes et altermondialistes, comme par exemple la Confédération paysanne, adhérente d'Attac !

Je ne parlais donc pas des "patrons" dans leur ensemble, mais du Medef, vous me faites encore dire ce que je ne dis pas, c'est devenu une habitude ! Je connais des patrons très biens, il y en a même sur notre liste ;-)

Sur le traité de Lisbonne, mon combat -perdu- était tout ce qu'il y a de plus légaliste, puisqu'il s'agissait d'obtenir un référendum par un vote du Congrès.

Sur le cumul des mandats, je maintiens ma position : il n'y rien de choquant, selon moi, à cumuler un mandat législatif avec un mandat exécutif (comme F. Bayrou s'il est élu à Pau). Mais je suis d'accord avec vous : il faut moderniser la loi, notamment sur le cumul dans le temps, et plus largement penser à sortir de la cinquième République.

Écrit par : Frank MICHEL | 20/02/2008

Tout à fait d'accord avec FM sur le MEDEF.
Cet organisme organise de manière systématique la paupérisation de la population Française.

D'accord aussi sur le traité de Lisbonne. J'avais voté "oui" au référendum, mais je n'accepte pas que l'on passe outre le vote de la majorité qui avait voté "non".

Sur le cumul des mandats j'avais rédigé un commentaire sur l'attrait de la gamelle il y a quelque temps qui m'avait valu une volée de bois vert.... Mais je persiste. Cumuler les mandats c'est s'organiser un confort qu'il est difficile de quitter. C'est humain, et les grands principes sur le don de soi à la société, le service public etc.... n'y peuvent rien. la politique ne doit pas être un métier.

D'accord pour la 6ème République.

Écrit par : Théophraste | 20/02/2008

Monsieur Lahousse n'est pas un "Patron", c'est un directeur d'entreprise et à ce titre c'est un employé. Par ailleurs il n'est pas membre du MEDEF. Utiliser de fausses données pour impliquer des réactions, cela ressemble à de la manipulation !

Écrit par : Laitoliepaulère | 20/02/2008

@Frank Michel et Théophraste: je ne me ferais pas ici l'avocat du Medef (j'aurais à ce sujet pas mal de critiques à faire sur les attitudes rétrogrades de celui-ci), pour autant, parce que je crois à la nécessité du dialogue social... je sais, pour cela, qu'il faut des partenaires sociaux, syndicats patronaux et syndicats de salariés. Le Medef en fait partie avec une certaine représentativité. Comme en font partie la CGT (on pourrait pointer aussi des aspects rétrogrades...), la CFDT...
Nous n'avons, ni vous, ni moi, légitimité à trier qui a droit de participer au dialogue social.

Concernant le Traité de Lisbonne, je n'ai jamais dit que votre combat n'était pas légaliste, j'ai juste rappelé qu'en France la ratification des Traités se faisait soit par referendum, soit par voie parlementaire. Et que les deux voies étaient démocratiques. Cela n'empêche pas d'avoir une préférence...
Ce qui est mon cas concernant le cumul des mandats effectués par les parlementaires où je persiste à dire qu'il ne permet pas un sain exercice de la démocratie. Il est autorisé par la Loi, vous y êtes favorable, dont acte. Pour autant il fait débat même si cette pratique est largement partagée par tous les Partis politiques et a empêché jusqu'à ce jour toute évolution.

Écrit par : Olivier Cubaud | 20/02/2008

@ Franck MICHEL
Quand vous êtes constructif et moins critique j'aime bien vous lire. Vos interventions(avec modération)sont enrichissantes pour ce blog.

Écrit par : JUST LESAGE | 21/02/2008

@Olivier Cubaud

Le MEDEF n'est pas rétrograde, il est au contraire à la pointe du modernisme sarkoziste.

D'autre part le dialogue social n'existe pas puisque les partenaires sociaux ne représentent qu'eux mêmes.

Les patrons français adhérant au MEDEF sont ultra minoritaire, ils ont autre chose à faire. Quant aux salariés Français ils sont les moins syndiqués d'Europe.

Écrit par : Théophraste | 21/02/2008

@f.Michel
Est-ce que les candidatures vertes et rouges sur Niort Nord montrent une majorité soudée?

Est-ce que les équipes sont capables surtout les trois principales?

A qui délèguerons les candidats maires?

Pour le cumul il y a la loi et l'éthique personnelle ne pensez vous pas?

Pourquoi répondre par des noms sur le charisme?

Un député a beaucoup de travail vous dite, alors peut-il être maire à plein temps?

Qui est gestionnaire sur les listes?

Écrit par : socrate | 22/02/2008

@ tous : avant d'annoncer qui est adhérent de quoi, il faut vérifier et s'informer. Certains ont gardr leur mauvaise habitude. Un patron, un artisan, un PDG, un actionnaire peut adhérer au Medef ou à la CGPME, une de ses composantes. Un directeur d'usine comme tout salarié adhére à un syndicat de salariés. Le statut de Lucien-Jean Lahousse intéresse plus que la somptueuse demeure que Geneviève Gaillard se fait construire à la sortie de Niort. " Sortie de Niort", un présage ?
Quand à l'Union de la gauche, 4 candidats à Niort-Nord pour "une gauche solidaire" qui compte gagner ce canton, ça sent la rééelction de Jacques Brossard dès le 1er tour.

Écrit par : La Souris Verte | 22/02/2008

@La Souris Verte : Ne vous y mettez pas, vous aussi : dire qu'un candidat est (ou pas) adhérent au Medef, ça a un sens dans une campagne électorale, mais parler de la maison qu'un autre fait construire, c'est totalement hors jeu !
Sur Niord-nord, vous avez raison. Au grand dam de nombre de salariés du SIEDS, qui se souviennent avec amertume des choix de gestion éclairés de Jacques "Le Lumineux" Brossard...

Écrit par : lihns | 23/02/2008

@ Lihns,

Je vous remercie de me ré-admettre sur ce blog. Tous les gens du MoDem sont cools sauf moi de temps en temps. Mais je suis d'accord avec vous et Olivier Cubaud : la plongée, ça détend vraiment.

@ tous

Pourquoi continuez-vous d'affirmer que M. Lahousse est au MEDEF alors que c'est tout simplement faux?

@ Frank MICHEL

Je vous trouve de plus en plus marrant :
1. vous affirmez que le MoDem est de droite.
2. Si nous disons que c'est faux (et c'est effectivement faux!), vous répondez "ah, vous avez honte, vous cachez des choses, assumez-vous, y a pas de honte à être de droite, etc.".
3. Si nous répondons que c'est vrai, vous écrirez partout "ah, vous voyez, je vous l'avais bien dit qu'ils sont de droite et que Baudin aussi et que le MEDEF et patati patata et patin couffin".
En psychologie, cela s'appelle un double bind (in French "un double lien"). Woody Allen, lui, appelle ça : l'effort pour rendre l'autre fou.
Vous savez, comme dans Astérix en Corse : le soldat romain se pointe à la porte d'un Corse, la soeur du Corse répond au soldat, le Corse arrive alors et dit au soldat romain d'un air furibard: "Elle te plaît, ma soeur?" Le Romain répond "Non, non". Le Corse : "Ah, elle te plaît pas, ma soeur?". Le Romain : "Si, si, elle me plaît, votre soeur". Le Corse : "Ah, elle te plaît, ma soeur?, etc., etc.

Écrit par : Fabrice Descamps | 23/02/2008

@ Fabrice Descamps,

Renseignements pris auprès des camarades syndicalistes, vous savez, ces rétrogrades archaïques qui luttent contre le Medef et suent sang et eau pour préserver un minimum de dignité au salariat : M. Lahousse siège bien au sein de la section "métallurgie" (j'ai oublié l'acronyme) du Medef 79, et participe aux réunions locales de ce syndicat extrêmiste, désormais mondialement connu pour avoir pulvérisé les records des caisses noires. On vous aurait menti ? Ou mieux, en aurait-il honte ?

Vous avez raison, on ne sait vraiment plus où est le Modem, ni où lui-même en est. Dernière en date : le Modem est contre le cumul des mandats, surtout à Niort, surtout pas à Pau. Une chose est sûre, le Modem n'est pas de gauche... Heureusement que je n'ai pas soeur ;-)

PS (sur votre remarque dans un autre message parvenu par messager) : les majuscules, c’est parce que j’ai deux prénoms sinon, et je n’aime pas qu’on m’appelle M. FRANK. Voilà : mais c’est pas stratosphérique, votre remarque, j’ai connu mieux…

Écrit par : Frank MICHEL | 23/02/2008

@ Socrate,

Bon, je me lance dans votre deuxième interrogation écrite (ah, ces philosophes !).

1) Est-ce que les candidatures vertes et rouges sur Niort Nord montrent une majorité soudée?

Ces candidatures (c'est à dire Mme Billy pour le PS, M. Jourdain pour Les Verts, et aussi M. Papot, pour le PCF) montrent que ces partis politiques veulent des élus au Conseil général, et non des dissensions au sein de la liste. Je peux personnellement en témoigner : c'est la première fois que je participe à une campagne municipale, et je trouve l'ambiance excellente. Je pense que c'est en partie grâce au fait que nous ayons élaboré durant des mois un programme et un projet qui nous conviennent à tous, et en partie parceque mes colistières et colistiers sont sympathiques, agréables, ouverts ... et motivés. Sans bien sûr oublier les militants des différents partis, les bénévoles, et Isa, qui font un boulot remarquable !

2) Est-ce que les équipes sont capables surtout les trois principales?

Qui est la troisième ? Blague à part : oui, il y a des gens capables sur les 5 listes. Je respecte toutes les personnes qui veulent s'investir dans la vie de la cité : c'est à mon avis la seule compétence requise pour être élu. Sinon, on nomme des experts (et Attali Président de la République, tant qu'on y est : remarquez, entre ça et Sarko...).


3) A qui délèguerons les candidats maires?

Aux adjoints et à ceux qui auront des délégations, comme c'est prévu par la loi, et comme c'est pratiqué depuis la Révolution française ( ?) (au secours, les historiens !)

4) Pour le cumul il y a la loi et l'éthique personnelle ne pensez vous pas?

Si. Sur la loi, j'ai déjà eu l'occasion de m'exprimer là-dessus, relisez. Sur l'éthique personnelle, je n'ai strictement aucune inquiétude : sinon, je ne serai pas là où je suis, je peux vous le garantir.

5) Pourquoi répondre par des noms sur le charisme?

Pourquoi poser des questions sur le charisme ?

6) Un député a beaucoup de travail vous dite, alors peut-il être maire à plein temps?

Je vais me répéter : pourquoi avoir un maire "à plein temps" alors qu'il y aura, si nous sommes élu-e-s, une équipe motivée, compétente, disponible, efficace (et tout, et tout) ? Je trouve que le slogan de M. Baudin, "maire à plein temps" est limite, car cela veut dire qu'il ne fait strictement rien au Conseil régional (alors que j'ai voté pour lui et ses colistiers), ni d'ailleurs à la CAN (et on a vu ce que cela donne en termes de synergies : un désastre).

7) Qui est gestionnaire sur les listes?

Je ne comprends pas cette question. Vous voulez parler de gestionnaire à la petite semaine ? De gestionnaire style "bon père de famille" ? De gestionnaire des affaires courantes ? Ou de gestionnaire animée d'une vision d'avenir, comme GG ?

Écrit par : Frank MICHEL | 23/02/2008

@ frank michel (3e essai, j'espère que vous appréciez mes efforts!)

Moi, je n'aime ni le céleri ni les betteraves rouges. Cela ne signifie absolument pas que je ne sais pas quoi manger d'autre.
Amitiés
Fabrice
PS: euh, en fait, ça fait 15 ans que je suis syndicaliste, mais merci à Prof. MICHEL pour ses leçons d'histoire sociale.

Écrit par : Fabrice Descamps | 23/02/2008

@Frank Michel:
Vous êtes vraiment extraordinaire avec votre (pathologique ?) habitude de classer les gens, les idées, les partis. Comme cela doit être simple pour vivre...
A quoi bon perdre du temps et de l'énergie... J'accorde plus de valeur à ma capacité d'apprécier qui je suis, quel est mon parcours, quelles sont mes opinions, mes idées... qu'à la votre !
Essayez de me démentir !!!

Écrit par : Olivier Cubaud | 23/02/2008

@Fabrice Descamps: Zut, moi j'aime le céleri et les betteraves rouges... et on milite ensemble au MoDem avec cette divergence. Si ce n'est pas de l'ouverture d'esprit cela !
Par contre je crains que cela ne brouille les pistes et ne nuise à notre classification !!!
En tout cas je te promets de m'en souvenir le jour où tu viens manger à la maison. Dommage, car je maîtrise une recette de jarret de veau à la milanaise (que je réveille avec une gremolata) mais qui nécessite du celeri.

Écrit par : Olivier Cubaud | 23/02/2008

@ Fabrice Descamps,

Bien vous en prend d'être syndicaliste, c'est précieux pour lutter contre le Medef et ses affidés gouvernementaux, dont j'arrive assez facilement à classer les idées (ou plutôt les projets de société).

Je n'ose me lancer dans une discussion où je suggère de "classer" (je préfèrerais le mot caractériser) les syndicats, par exemple entre ceux qui défendent les salariés sur le long terme, et ceux qui passent des "compromis" néfastes sur les retraites, les salaires, les conditions de travail... Peut-être avez vous des idées sur la question, ou alors tous les syndicats ont les mêmes combats, les mêmes stratégies ?

Vous n'aimez pas les betteraves car elles sont rouges ? ;-) [Ok, le céleri (rave) est blanc].

@ Olivier Cubaud,

Je ne vais certes pas vous démentir sur votre "capacité d'apprécier qui je suis, quel est mon parcours, quelles sont mes opinions, mes idées..." : ce serait un brin facho, non ? Mais si vous avez besoin d'expliquer tout ça, je suis à l'écoute.

Écrit par : Frank MICHEL | 23/02/2008

@Frank Michel: en net progrès, dites donc. J'échappe pour une fois à une "caractérisation" sans appel.
Sinon, soyez rassuré, je n'utilise pas le mot "facho" à tout bout de champ car il perdrait de sa portée... et, hélas, il peut parfois encore servir.
Qaunt à la discussion (je préfère cela à explication - je vis bien mes idées, merci), c'est quand vous voulez ! C'est le sens même de mon engagement (au MoDem en particulier) que d'être en capacité de discuter avec qui ne partage pas totalement ma vision de la société.

Écrit par : Olivier Cubaud | 23/02/2008

@ Olivier Cubaud,

En relisant les derniers messages de ce fil, à l'heure où je m'apprête à préparer le repas, votre post du 23/02 (que j'ai loupé) fait mention d'un jarret de veau à la milanaise, qui vient de me mettre l'eau à la bouche aussitôt lu (les messages politiques ne me font pas cet effet, je vous l'assure : peut-être quelquefois la bave aux lèvres, mais vous allez m'accuser d'avoir la rage).

Que ne vous m'alléchâtes point ainsi, nom ded'là ! Je serais preneur de la recette (quésaco un réveil avec une gremolata ?), si Lihns est d'accord (ou alors, il faut créer une rubrique gauche-droite=centre, la cuisine n'est pas qu'électorale !)

Écrit par : Frank MICHEL | 25/02/2008

@Franck Michel : mille fois d'accord pour les bonnes recettes non électorales :-)

Écrit par : lihns | 25/02/2008

@Frank Michel: une gremolata c'est un mélange de zeste de citron, d'ail et de persil, le tout hâché. Cela permet de relever un plat (en particulier le jarret de veau à la milanaise). Fort et subtil.
A cette heure, cela se mariera sans doute mal avec votre dessert, je suppose.
Après "quoi de neuf dans le 7-9 ?"... "quoi de bon dans le 7-9 ?"

Écrit par : Olivier Cubaud | 25/02/2008

@Frank Michel

Est-ce que vous partager l'éthique de certains de vos colistiers comme les verts ou les cinq "migrants" de l'équipe de AB?

Comment pouvez-vous être sur de la gestion de GG et de la pertinence de sa vision, a-t-elle déjà géré une ville?

Qui est gestionnaire sur votre liste?

Écrit par : socrate | 02/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu