Avertir le modérateur

02/03/2008

Parthenay ex-ville numérisée

Les élections municipales, à Niort ou ailleurs, produisant beaucoup de documents, le Quoideneuf fait du tri dans ses archives de 2001, pour faire de la place à celles de 2008.

8d65f43931f534630eaf19ecfa9eb207.jpgEt c'est long, le tri. Surtout quand on feuillette, qu'on relit, qu'on se rappelle...

Dans la séquence "Nostalgie" et pour nos amis de Gâtine, que le Quoideneuf a un peu délaissés ces derniers temps, voici un document extrait de ces archives de 2001.

C'est un court article, publié sous la plume de Florent Latrive,  journaliste de Libération, dans un hors-série paru en décembre 2001, et tiré "Internet, 1995-2001, 7 ans d'aventures en France".

"Les cobayes débranchent Parthenay

Parthenay, la ville-symbole du réseau mis au service de la citoyenneté, en a eu marre des expérimentations de son maire. Michel Hervé a été éjecté sèchement dès le premier tour des municipales.

L'homme avait voulu transformer cette ville de 10800 habitants, renommée pour son marché aux bestiaux et son centre médiéval, en laboratoire de la hightech.

Les cobayes ont dit stop. "Il a payé sa monomanie" estime un élu de la liste qui l'a battu.

Le projet de "ville numérisée" d'Hervé est lancé en 1995. Objectif : favoriser la démocratie participative grâce aux réseaux, désenclaver la ville. Les visites de personnalités se succèdent. Hervé se montre avec Bill Gates, arpente les colloques. Trop vite, trop ambitieux ?

La dernière campagne des municipales se focalise sur le projet. Le tract de la liste d'opposition s'attaque au "joujou du maire". Sur quatre pages rythmées par des slogans ("Une ville numérisée, une économie locale sinistrée", "Un maire virtuel, absent d'un monde bien réel"), la droite propose de boucher les trous dans les rues, promet de s'occuper du commerce local.

Le Net focalise toutes les rancoeurs, la lassitude après 22 ans de pouvoir. D'autant que toute la ville n'utilise pas le Net : 40 % des habitants sont connectés, en comptant ceux qui se branchent "moins d'une fois par mois". Il reste 60 % de réfractaires.

"Ils ont cru qu'on ne s'occupait pas d'eux", plaide Claude Poggioli, ex de la liste de Michel Hervé."

Intéressant n'est-ce pas, de relire ceci 7 ans plus tard.

Faire de la "ville numérisée" une sorte de leitmotiv incantatoire du "bon vieux temps d'avant Argenton" n'est peut-être pas la meilleure des stratégies finalement, pour les municipales de Parthenay...

Commentaires

Le XA il a rebouché les trous dans les rues, ça c'est sur... Par contre le petit commerce, même avec son ministre de l'économie,le sieur guilmaut, c'est pas la joie !

Écrit par : Théophraste | 02/03/2008

Oui, les vitrines d'antan, ça va un moment, mais ça ne crée guère d'animation :-)
Ceci dit, que reste-t-il des fameux emplois que devait créer la ville numérisée ? Hors personnel des collectivités s'entend.

Écrit par : lihns | 02/03/2008

@Lihns et Socrate: la problématique du maintien du commerce en centre ville, voilà typiquement un enjeu qui nécessite de sortir des querelles partisanes (ce dont je ne vous accuse pas). Loin de moi l'idée de minimiser le phénomène sur Parthenay mais il frappe la plupart des villes, en particulier des villes moyennes, sans distinction de couleur politique.
C'est un enjeu qui fait intervenir plusieurs politiques publiques (d'aménagement, d'habitat, d'accessibilité, d'animation...). Il est complexe à traiter et doit faire face à des tendances lourdes d'évolution de la consommation.
Il est préférable à mon sens de "jouer collectif" sur ce sujet et non de jouer l'exploitation politique quelque peu stérile comme on l'entend ou on le lit en ce moment.
Certains se reconnaitront.

Écrit par : Olivier Cubaud | 03/03/2008

@olivier : Qui est socrate (pas le grec, celui là on voit qui c'est) ? :-))

A lire votre réponse on peut supposer que Jean Michel Prieur, une fois élu va participer à régler le problème ?

Écrit par : Théophraste | 03/03/2008

La méthode de Parthenay n'est peut être pas une exemple à suivre, mais il ne faut pas tout jeter. Niortais depuis 6 mois (origine parisienne), je suis deçu par la numérisation de la cité.
A part les sites de l'agglo et de la mairie qui relèvent un peu le niveau, le reste est vraiment à la traine.
Les sites locaux sont assez vieux et mal fait ( êtes vous déjà allé sur le site un moulin du roc ?) et que dire des accès à internet dans la ville. Il faut vraiment chercher pour trouver un cybercafé ou même un bar avec un accès wifi.
Le prochain maire a du pain sur la planche.

Écrit par : deconnecté | 03/03/2008

@deconnecté : il faut rendre justice à Michel Hervé, la ville numérisée a eu des avantages très concrets pour les parthenaisiens, et tout n'est pas à jeter de cette expérience, loin de là. Toute une génération de gamins par exemple a eu accès très tôt, et gratuitement, à internet à l'époque où c'était cher et en bas débit, dans des espaces publics.
Moi ce qui m'étonne, c'est que toutes ces expérimentations n'aient finalement pas créé une vraie culture du Net, qui aurait pu s'exprimer aujourd'hui à travers des sites, des blogs, etc. Il y a là un mystère à élucider :-)

Le site du Moulin du roc est vieillot, c'est vrai. Mais le pire, à mon sens, c'est celui de la médiathèque : lent et lourd, ergonomie zéro, moteur de recherche abscons pour le commun des mortels, et pas un endroit où cliquer juste pour connaitre... les horaires d'ouverture !

Écrit par : lihns | 03/03/2008

@Théophraste: bon, cette fois ci je ne vous appelle pas Socrate ! Oui, bien sûr, Jean-Michel Prieur va y participer... et les autres ! Vous, moi, toutes les bonnes volontés, en somme.
Est ce que cela ne serait pas mieux qu'une polémique stérile qui, accusant l'autre de ne rien avoir fait, se soulage de ne pas avoir été en situation d'avoir du essayer de faire quelque chose ?

Écrit par : Olivier Cubaud | 03/03/2008

Test:

Envoyez un mail à tous les élus de Parthenay, pas seulement les conseillers municipaux, mais aussi la conseillère régionale, le bavard des champs etc....

Combien vous répondront par mail ?
Combien vous répondront par courrier officiel (BdC) ?
Combien ne vous répondront pas ?

A part J2M qui répond à toute heure du jour et de la nuit, vous aurez certainement des surprises.

Écrit par : Théophraste | 04/03/2008

@Olivier Cubaud : je reviens sur l'histoire du commerce en centre-ville. C'est sûr un maire ne fait pas la pluie et le beau temps. Ni pour le commerce, ni pour le reste de l'activité économique d'ailleurs. Mais les "tendances lourdes" ont bon dos. Prenez Bressuire et Parthenay. Comparez le dynamisme économique, la démographie de l'une et l'autre... et dites-moi qui a le plus de chances de voir des clients dans son centre-ville ?

@Théophraste : J2M est hors concours, c'est un extraterrestre de ce point de vue :-)

Écrit par : lihns | 04/03/2008

@Lihns: c'est vrai le dynamisme économique globale d'une commune a des effets sur l'activité du commerce de centre ville. Mais la dernière fois que j'ai parcouru les rues de Bressuire j'ai vu également l'affaiblissement du commerce de centre ville.
Il y a du travail à faire sur Parthenay personne ne le nie. Nous y prendrons notre part fidèle à ce que nous sommes: construire dans le sens de l'intérêt général en dépassant les clivages.

Écrit par : Olivier Cubaud | 04/03/2008

Au delà des problèmes d'attractivité il y a aussi un problème de pouvoir d'achat.... Les commerces de centre ville doivent pouvoir dégager de la marge, donc avoir des prix de vente un peu costauds.
Vous connaissez le salaire moyen de Gâtine ? ou mieux le salaire médian ?
Moi, cela m'intéressait de le connaître.
Il n'y a pas que des avocats ou des médecins à Parthenay....

Écrit par : Théophraste | 05/03/2008

Bonjour.
En 2001, j'étais journaliste à la NR à Parthenay. J'ai eu la chance d'y suivre mes premières élections municipales. C'était passionnant.
Maintenant, je fais le même boulot à Strasbourg.
J'ai gardé la nostalgie de la Gâtine. Les gens y étaient sympas, les paysages jolis, etc.
Quelle est actuellement la situation politique à Parthenay?

Écrit par : Denis Tricard | 06/03/2008

@Denis Tricard : bienvenue ici ! Je viens de lire un papier sur les municipales à Strasbourg dans le Canard enchaîné, n'ayez aucun regret quant à Parthenay : en 2001, c'était rock n' roll, mais en 2008...

Une liste droite-modem-motivés d'un côté (enfin, deux ex-motivés) menée par le maire sortant Xavier Argenton, ici surnommé "bavard des villes", une liste ps-verts-la citoyenne de l'autre, menée par l'ex-adjoint ps Gérard Boutet manipulé (au sens marionnettiste du terme) par Didier Coupeau...

Côté projets, je vous renvoie à leurs sites de campagne (liste à gauche du blog). Mais je pense que vos successeurs à Parthenay doivent bien s'ennuyer :-)

Écrit par : lihns | 06/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu