Avertir le modérateur

22/12/2008

Sale temps pour Delphine Batho

Qu'il doit lui paraître loin ce temps souriant, à Delphine Batho, cette époque où la jeune femme, charme et innocence en bandoulière, partait à la conquête de la 2e circonscription des Deux-Sèvres...

batho.jpg

Certes, il y avait bien eu une petite note discordante, cette obstination du conseiller général du coin à vouloir un vote de désignation des militants du coin. Mais le vilain nuage n'avait pas tardé à disparaître, les gentils militants du coin ayant l'amabilité de confirmer la candidature de Delphine Batho, comme l'avait déjà compris Ségolène Royal en la poussant devant les électeurs de son fief mellois.

Le conseiller général en question ayant gagné en retour la présidence - sous surveillance ségolénienne étroite cependant - du conseil général, rien ne devait assombrir le ciel mellois de Delphine la dauphine, largement élue par le bon peuple de la 2e circonscription sur la foi d'une promesse électorale pourtant originale : "Votez pour moi, et Ségolène Royal, présidente de Poitou-Charentes, continuera d'aider de ses largesses les projets locaux."

Et puis d'un coup, patatras ! Voilà que l'Assemblée nationale, redécoupant les circonscriptions électorales "pour une meilleure équité de la représentation en nombre d'électeurs" selon ma consoeur blogueuse Orange sanguine, décide que, non, les milliers de chèvres poitevines, aussi indispensables soient-elles au bon goût du Chabichou AOC, ne suffisent pas à masquer la désertification du fief ségolénien.

poitevines.jpg

Bref. Dans quatre ans, Delphine la dauphine devra trouver un autre point de chute électoral. Peut-être juste à côté, dans la 1ere circonscription des Deux-Sèvres, où la reine Geneviève a promis de ne plus briguer de mandat cumulatif ? Wait and see.

Or, voici que la pauvre Delphine Batho, déjà bien secouée par ce redécoupage, passablement meurtrie également d'être dans le camp de la perdante de Reims, voit maintenant son mentor en politique traîné dans la boue.

Car c'est avec Julien Dray que la petite Batho a débuté sa carrière politique, imposée par lui à la tête de la Fidl comme bien d'autres, avant d'être adoubée à la tête de SOS Racisme, puis introduite au sein du Conseil national du PS par le même Juju. La sécurité, sa spécialité qui avait un peu fait ricaner les mauvais esprits du Marais Poitevin, c'est aussi Julien Dray qui lui avait soufflé.

Décidément, le temps se couvre pour Delphine Batho.

marais hiver.jpg

Commentaires

Rien ne vient de rien,
Une structure monarchique ne peut engendrer des démocrates.
Un qui pense et une multitude qui obéit se marie très mal en période de récession sociale.
cordialement

Écrit par : temps | 23/12/2008

@ Lihns: concernant l'affaire Julien Dray que vous évoquez ici, laissons lui la présomption d'innoncence. Il n'a pas été jugé coupable mais juste lynché médiatiquement. Il semblerait que la vie soit pleine de surprises et qu'il y ait des coïncidences qui vont "arranger" beaucoup de monde.
Au fait, Joyeux Noël. N'abuez pas trop des chocolats, ce n'est pas bon pour la ligne. Goûtez des mandarines, comme autrefois, c'est bien meilleur.

Écrit par : Orange sanguine | 24/12/2008

@temps : "Ceux dont la connaissance est innée sont des hommes tout à fait supérieurs. Puis viennent ceux qui acquièrent cette connaissance par l'étude. Enfin, ceux qui, même dans la détresse, n'étudient pas : c'est le peuple." Confucius

@orange sanguine : qu'est-ce qu'elle a, ma ligne ? :-)
Quant à Julien Dray, je n'en dis rien moi. Juste qu'il a des gros ennuis et que ça doit soucier Delphine Batho qui est très proche de lui.
Joyeux Noël à vous aussi !

Écrit par : lihns | 24/12/2008

@Orange sanguine: je ne pense pas que Lihns ait mis à mal la présomption d'innocence en faisant part des difficultés (bien réelles) de Julien Dray. Vous noterez que ses "amis" (même ceux qui lui doivent tout) ne se précipitent pas devant les micros pour le défendre.
Le paradoxe voudrait que les blogs s'autocensurent alors que la presse écrite en parle (Le Parisien et le Canard enchainé par exemple s'illustrent particulièrement ce jour).

@Lihns: joyeux Noël et abusez des bonnes choses !

Écrit par : Olivier Cubaud | 24/12/2008

@Lihns @ Tous
Joyeux Noël à vous tous, que vivent nos différences respectables.
Meci à notre hôtesse pour son accueil sur ce blog

Écrit par : Mais Si On Peut | 24/12/2008

"Dans quatre ans, Delphine la dauphine devra trouver un autre point de chute électoral". Je vois que Pink flag est dérrière Delphine Batho sur la photo qui semble avoir été prise sous les halles du marché de St Maixent. Il serait bon dans l'intérêt général de la population du HVS qu'elle l'emméne avec lui dans sa valise ! ça arrangerait pas mal de gens toute tendance politique confondue pour faire avancer le dossier de l'intercommunalité.

Bonnes fêtes à tous.

Écrit par : Sergent Peppers | 25/12/2008

@lihns: je ne disais par ça pour vous à propos de l'affaire Julien Dray. C'était une remarque d'ordre générale notamment à la vue du déchaînement médiatique. Ce qui est sûre, c'est que ça sent le coup bien organisé avec une atteinte à la présomption d'innonce et à la violation du secret de l'instruction. Par qui ? Laisons le temps au temps.
"qu'est-ce qu'elle a, ma ligne ? :-)": Idem, une remarque d'ordre général parce que quelques fois, nous les femmes, nous sucombons à la gourmandise et nous le payons plus tard. Parce que les hommes, quoi qu'ils mangent, ils sont toujours superbes! ;-)

Écrit par : Orange sanguine | 27/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu