Avertir le modérateur

16/04/2008

Des nouvelles de Niort, de la Gâtine et d'ailleurs

  • Déjà un mois que Geneviève Gaillard est maire de Niort...

Et ce matin, enfin, une nouvelle qui me réjouit : les locataires des Bains Juin ne seront pas expulsés. En tout cas, pas tout de suite, et pas pour laisser la place à cet "hôtel de charme" -comprenez, chic et cher - qu'un investisseur influent de la place niortaise avait en tête. La victoire de Geneviève Gaillard aux municipales l'a fait changer d'avis, semble-t-il.

Pour autant, les Bains Juin n'appartiennent pas - encore - à la ville. Et un office de tourisme, comme le rêve notre ami CG, ne garantirait pas non plus aux actuels locataires, fauchés mais très attachés au lieu, un relogement sur place.

27f632aaea369c12894a7ae139860f01.jpg
  • Quoi de neuf sinon, dans ce 7-9 ?

Gilbert Favreau découvre les vertus de l'opposition. Le bavard des champs a manifesté dimanche au côté des militants de "Préservons la Gâtine", pour convaincre un propriétaire privé de ne pas vendre son terrain à une société porteuse d'un projet de centre d'enfouissement de déchets.

Doublement cocasse, quand on se souvient :

- que Gilbert Favreau, adhérent de l'UMP, a toujours clamé sa foi dans le libéralisme, lequel concède volontiers aux propriétaires privés le droit de faire ce qu'ils veulent de leurs biens.

-que Gilbert Favreau, conseiller général de Parthenay, fut élu la toute première fois avec l'appui public de son prédécesseur, un certain Jean Pineau... actuel propriétaire du fameux terrain !

Encore quelques efforts, et l'opposition de gauche à Parthenay aura un leader tout trouvé pour les prochaines municipales.

90f7b8b9085e492813bca0e6d03d6696.jpg
  • Quoi de neuf encore, dans le 7-9 ?

La blogosphère locale est moribonde, ce blog-ci y compris...

Mais notre ami Fraise des Bois lui, va de mieux en mieux. Touché par ceux qui ont demandé de ses nouvelles, y compris par ici - Théophraste, vous êtes visé ! - il m'a fait savoir qu'il publierait incessamment sous peu un bulletin de santé sur son propre blog.

(A suivre)

 

 

04/04/2008

Agir pour Ingrid Betancourt à Niort

D'abord, un coup d'oeil là :

A Niort, le départ de la marche blanche est prévu à 14 h 30, place de la Brèche. Le cortège doit notamment passer quai Métayer, où chacun est invité à confier à la Sèvre une rose blanche.
Mickaël, qui organise la manifestation niortaise, a besoin de bénévoles. Vous trouverez ses coordonnées ici.
Pour en savoir plus sur l'association "Agir pour Ingrid" et ses actions, un clic ici.

23/03/2008

Niort : publicité cruelle

Ce matin, j'ai fait  le tour de ma liste de liens dans la colonne de gauche, pour voir où en étaient les blogs électoraux des uns et des autres.

A l'adresse du blog "Alain Baudin, maire de Niort", j'ai trouvé ceci :

6b639cad7e6fc2d6ff11d2cf1e32f341.jpgcruel rapprochement...

21/03/2008

On rouvre !

Les commentaires sont de nouveau accessibles sur les derniers billets du blog.

Profitez-en, mais n'en abusez pas !

aae67457a51e1ac3eab67d2966e09b2f.jpg

Au passage, merci à tous ceux qui m'ont envoyé un petit mot doux, comme réclamé ci-dessous...

20/01/2008

Un peu de légèreté...

Pour faire découvrir à ceux qui ne connaissent pas La Chanson du Dimanche -dans leur best of, je recommande également chaudement "Petit cheminot" -, et pour détendre un peu l'atmosphère...

C'était avant les présidentielles, mais ça garde un petit parfum d'actualité, cet appel à voter. A vous de l'adapter avec les noms des candidats aux municipales du 7-9... Car n'en déplaise à certains, la politique, on peut aussi en rire.

18/01/2008

Municipales à Niort : le scoop de Me Fraise

La guerre des municipales à Niort... Quand on croit que ça va se tasser, ça repart de plus belle ! 

A lire ce soir sur le blog de Me Fraise, le scud scoop du jour : l'éviction, contre toute attente, de Rodolphe Challet de la liste socialiste officielle menée par Geneviève Gaillard.

Là, j'avoue que je m'interroge sur la stratégie. Pas de pardon, pas de quartiers ? Baudin un jour, ennemi toujours ?

Electoralement, c'est mauvais : tous les sympathisants socialistes qui auraient préféré Baudin mais qui se faisaient une raison en rejoignant l'attitude légitimiste de Rodolphe Challet, vont se sentir lésés.

Politiquement, c'est très mauvais : quel meilleur argument apporter au moulin des dénonciateurs - de droite, du centre, de gauche - du "sectarisme Gaillard" ?

19ed721ec8d239af1a19fdb49ed3e5b3.jpgHumainement, c'est carrément affligeant : rejeter de cette manière celui qui fait le choix raisonné de la légitimité, contre l'avis de son clan, c'est le condamner à une terrible solitude.

Heureusement que tout ça, ce n'est que de la politique, du jeu démocratique. Qui plus est, de gauche. Sinon, on se sentirait mal. Non ?

A Niort, ça balance pas mal aussi (air connu)

  • La droite de Niort rattrape enfin le terrain perdu sur la scène de la comédie dramatique des municipales !

Certes, le scénario n'a rien de très original. Mais à droite, c'est tellement plus inattendu que ça devrait tout de même marcher. D'ailleurs, ça marche déjà : la Une des journaux locaux trois jours de suite sur les bisbilles Alain Garcia-Marc Thébault quand même ! Carton plein ! On n'avait jamais parlé autant de la droite à Niort depuis... depuis... 1993 peut-être ?

C'est sûr, Marc Thébault préfèrerait que les journalistes viennent lui parler de son projet de Grenelle de l'économie plutôt que de l'effet que ça fait de voir l'ex-président du RPR déclarer sa flamme à son ex-ennemi n°1, Alain Baudin.

Mal, forcément que ça fait mal.

Mais, sur le plan comm', ça paie. La politique, si c'est pas du sacrifice de sa personne...

b5012dbf104f1b4982a8e68819b8f1ff.jpg
  • A gauche, aussi, on continue d'occuper la scène de la comédie municipale de Niort. Mais voilà que c'est un second rôle qui pique la vedette aux duettistes socialistes : le PRG, parti radical de gauche.

Kézako ? Ben, on sait pas vraiment... mais, de mes vagues souvenirs de cours de sciences du lycée, je dirai que ça ressemble à une amibe. Un truc microscopique, à forme variable, et qui se divise pour se reproduire. Ou qui se reproduit en se divisant, c'est selon.

A Niort, il y a :

-Un élu PRG dans l'équipe des fidèles d'Alain Baudin.

-Deux jeunes estampillés PRG adoubés sur la liste de Geneviève Gaillard.

-La présidente départementale du PRG qui, après avoir apporté le soutien de son groupuscule à Geneviève Gaillard, postule désormais sur la liste de l'exclu socialiste Joël Renoux.

Et voilà que, last but not least, le président régional du PRG - ça existe - affirme haut et fort aujourd'hui dans la presse locale que les deux gamins n'ont jamais cotisé à son parti, et que Geneviève Gaillard doit décoller sur-le-champ le logo PRG de sa liste !

Ce n'est pas que l'autocollant va lui manquer, à la reine Geneviève.

C'est que ça fait une couleur politique de plus sur la palette du barbouilleur Baudin, couvert de louanges par le monsieur régional du PRG. Quelle couleur ? Radis, pardi ! Rose à l'extérieur, blanc à l'intérieur...

38af28e8924ad2ff41471109e64ca83f.jpg
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu