Avertir le modérateur

08/10/2008

Mouton-Village : panique dans le troupeau

A Niort, on achève bien les Chamois...

A Vasles, on noierait les moutons ?

Non pas que je veuille vraiment sortir de ma douce léthargie, M. Théophraste, mais j'ai toujours eu un faible pour le canton de Ménigoute en général et la commune de Vasles en particulier.

Ce côté "Da-a-a-llas, ton univers impitoya-a-bleuh", avec... oui, avec l'inoxydable sénateur-maire dans le rôle de JR.

dallas.jpg

Sauf que voilà, les sagas, quand on s'en éloigne un peu, on est vite largué. Moi, c'est pareil. J'ai lâché le feuilleton Mouton-Village depuis les dernières municipales, et aujourd'hui, je n'y comprends plus rien.

Y a des personnages qui ont disparu, des nouveaux qui démissionnent, des retournements d'alliance (au pluriel, alliance ou pas ?), des drames qui se nouent, des traitrises qui s'organisent, mais je suis perdue dans le casting.

Ce billet n'est donc rien d'autre qu'un appel au secours.

A moi, les moutons multicolores, vous qui vous êtes exprimés ici et là au fil des notes de ce blog  : expliquez-moi, expliquez-nous, ce qui se passe à Mouton-Village, à Vasles, à Ménigoute même car je ne peux pas croire que JR soit totalement en dehors du coup, même s'il fait son pré-retraité heureux.

Les commentaires sont grand ouverts : allez, les moutons, racontez-moi une histoire. A dormir debout ?

moutonscolors.jpg

03/06/2008

Il était une fois des moutons en Gâtine

Deux semaines qu'on en parle ici, de cette potentielle grève de la faim du créateur de Mouton Village, et un article dans la NR aujourd'hui seulement. L'emballement médiatique eut été plus vif pour une véritable action.

576838448.jpg

Il n'empêche. Que nous apprend cet article ?

Pas grand-chose.

Par exemple, pas le nom de la société à laquelle a été confié l'audit que l'actuel maire de Vasles veut faire réaliser.

Dans cet article, aucune mention non plus du point de vue du conseiller général du canton de Ménigoute, tête de liste de la nouvelle majorité municipale de Vasles, sur ce dossier.

Par le fait, pas non plus de mise en perspective avec la situation dans ce canton d'autres structures tâchant de gagner leur vie sur le dos des moutons de Gâtine. Et un peu des contribuables, d'ici et de Poitou-Charentes.

Pourtant, il y aurait bien quelques trucs à dire, une petite histoire, un conte à compter les moutons pour dormir debout.

Ca commencerait comme ça : "Dis, grand-père, raconte-moi Mouton Village..."

24/05/2008

Et le nouveau président de l'ADM des Deux-Sèvres est...

... Le futur sénateur UMP des Deux-Sèvres, actuel suppléant d'André Dulait.

Ce matin à Châtillon-sur-Thouet, la liste emmenée par Léopold Moreau pour le conseil d'administration de l'association des maires des Deux-Sèvres a largement battu la liste du socialiste Joël Misbert.

60 % des suffrages pour la liste Moreau, donc 12 sièges et la présidence pour le maire de Saint-Maixent.

40 % des suffrages pour la liste Misbert, donc 9 sièges et pas de présidence.

Moralité : l'UMP a bien fait de ne pas lâcher le morceau sans vote, au motif - avancé par les socialistes - que le département avait déjà basculé à gauche au conseil général.

Pour l'ADM, ça ne changera pas grand-chose, ce n'est pas vraiment une association dont les missions méritent des prises de position politiques.

Mais pour Léopold Moreau, ça change tout. Un tel succès laisse au successeur d'André Dulait dans ce fauteuil le temps de travailler au corps les maires des Deux-Sèvres, ses futurs électeurs au Sénat.

Quand André Dulait se décidera à raccrocher. Dans deux ans, s'il tient sa parole. Dans cinq ans sinon...

22/05/2008

Du rififi à l'association des maires des Deux-Sèvres

Une association aussi sage que celle des maires des Deux-Sèvres, en proie aux affrontements les plus politiciens, qui l'eut cru ?

Depuis plusieurs semaines, le feu couve. Depuis quelques jours, de part et d'autre, on brûle d'en découdre.

Samedi prochain, à l'heure d'élire un bureau conseil d'administration, un bureau et un président pour cette association, l'incendie éclatera-t-il ?

1932760342.jpg

André Dulait, actuel président de l'association des maires des Deux-Sèvres, ne peut plus conserver son mandat. Il ne s'est pas représenté aux dernières municipales. Mais il a son successeur potentiel : Léopold Moreau, maire UMP de Saint-Maixent, ex-1er vice-président du conseil général.

Sauf que les socialistes, nouveaux patrons des Deux-Sèvres, , ne l'entendent pas du tout de cette oreille. Pour eux, l'affaire est simple : puisque le département a basculé à gauche, l'association des maires doit avoir un président de gauche.

Et les voilà qui montent leur liste pour l'élection de samedi : en tête, ils ont choisi Joël Misbert, ce qui est malin. Le conseiller général de Frontenay a beau émarger au PS, il a plutôt la réputation d'un homme d'ouverture, peu politisé : ce qui devrait rassurer un peu plus les maires sans étiquette qu'une candidature de Geneviève Gaillard par exemple Elle est évidemment aussi sur la liste, mais juste derrière.

250335831.gif

Oui, parce que c'est une histoire de listes, ce scrutin. Avec 21 noms chacune, et un scrutin dont je ne sais pas vraiment s'il se fait à la proportionnelle comme aux municipales.

Ce qui est sûr, c'est qu'il y aura effectivement deux listes en présence samedi prochain. Avec plein de noms connus et même des surprises : comme la présence d'un maire Orange avec les Roses, malgré l'allergie de la reine Geneviève et du petit Drapeau...

Ce qui est sûr aussi, c'est que tous ceux qui prétendront dans les jours qui viennent que la présidence de l'association départementale des maires n'est pas un poste politique sont de fieffés menteurs. L'unique raison pour laquelle André Dulait en a pris la tête, puis l'a conservé, c'était pour assurer son mandat de sénateur.

Et, au fait, vous connaissez le nom du suppléant du sénateur Dulait, lequel raccrochera à l'issue de ce dernier mandat ?

Léopold Moreau tiens...

2107011627.jpg

18/05/2008

Moutons de Gâtine

Dans le riant département des Deux-Sèvres, un pays et un seul, résiste encore à l'envahisseur.

Au sud, à Niort, le mal est fait depuis longtemps, et la dernière élection municipale a ravivé l'éclat du rose socialiste, quasi flamboyant.

216491940.jpgAu nord, dans le Bocage, les habitants apprennent chaque jour ce que c'est que de vivre, pour la première fois de leur histoire, dans une circonscription socialiste. Socialiste ? Mais oui, rappelez-vous, les législatives de juin, et la défaite du petit prince Dominique Paillé en son fief bocager.

A l'est, dans le Thouarsais, l'électorat a retrouvé le goût du rosé. Même si c'est du Pineau, on peut aimer.

Mais en Gâtine... En Gâtine, on résiste. Je dirai même, on recule, on se barricade, on se replie.

A Parthenay, où la parenthèse de droite se prolonge pour (au moins) un mandat supplémentaire. Le temps pour la gauche de trouver enfin un projet et un chef de file cohérents ?

A Secondigny, où l'inoxydable conseiller général Gérard Vitré , après un mandat de purgatoire, retrouve tout son allant à la tête de la municipalité, pour laquelle il n'a jamais développé le moindre projet. Le précédent maire, stalinien non repenti, avait au moins accouché d'une salle des fêtes potable, et accueilli une moitié de NPAI.

Tiens, au fait, le festival de musiques innovantes devrait être à Niort, cet été.

Et la régression de Gâtine gagne le reste du territoire.

Par exemple dans la vallée du Thouet, où le syndicat mixte est aux mains du sus-nommé Gérard Vitré et de son alter-ego dans l'immobilisme, le clientélisme et l'étroitesse d'esprit conjugués : j'ai nommé René Charron, ci-devant maire-de-justesse du Tallud.

Et vice-président du Pays, que l'ex-futur député de Gâtine, alias Gilbert Favreau le bavard des champs, continue d'asphyxier gentiment de son maladroit opportunisme.

Des projets ? Quels projets ? C'est quoi un projet ? Un truc qui fait dépenser de l'argent et augmenter les impôts ?

En Gâtine, on gère. Et on gériatre aussi. Mais au moins les moutons sont-ils bien gardés.

Encore que...

1244921617.jpg

 

 

 

16/03/2008

Municipales à Niort : Geneviève Gaillard impériale

Les résultats : Geneviève Gaillard (PS) : 50,91 % ELUE - Alain Baudin (div. gauche) 27,28 % - Marc Thébault (UMP) 21,81 %

Pas de quoi discuter sur ce second tour des municipales à Niort. La reine Geneviève, après la couronne de députée, s'empare du diadème de la mairie sans état d'âme.

Avec 78 % à eux deux, Alain Baudin et Geneviève Gaillard auraient sûrement décroché la palme de la ville la plus à gauche... S'ils avaient eu l'intelligence de s'entendre plutôt que de se déchirer.

Quant à Marc Thébault, outre la faiblesse de représentation de la droite à Niort, il paie aussi quelques atermoiements de début de campagne, et surtout le détournement de voix de centre-droit au profit du MoDem allié avec Alain Baudin.

 

Les Deux-Sèvres à gauche toute

Le scoop de la soirée, celui que personne n'attendait : c'est Pascal Bironneau, jeune candidat soutenu par le PS qui, en emportant contre toute attente le canton de Saint-Loup-sur-Thouet, fait basculer définitivement le conseil général à gauche !

A Saint-Loup : Bironneau (div. gauche) 38,11 % ELU - Ducoin (div droite) 35,2 % - Parpaix (SE) 26,64 %.

Mais c'est aussi un ballotage serré remporté sur le canton de Mauzé par le candidat divers gauche Sébastien Dugleux contre le sortant Jacques Morisset...

A Mauzé-sur-le-Mignon : Dugleux (div. gauche) 51,61 % ELU - Morisset (div.droite) 48,39 %

Et un exploit raté d'un infime cheveu par le socialiste Rodolphe Challet, qui loupe le siège du canton de Beauvoir de 18 voix !

A Beauvoir : Aubineau (div. droite) 50,36 % ELU - Challet 49,64 %

Enfin, comme supposé, Françoise Billy, la première fédérale PS, remporte le canton de Niort-Nord face à Jacques "Le Lumineux" Brossard.

A Niord-nord : Billy (PS) 52,88 % ELUE - Brossard (div. droite) 47,13 %

Trois sur quatre, et un département qui bascule franchement à gauche avec 17 sièges, contre 14 pour la droite, et toujours nos 2 indépendants. Eric Gautier est ce soir le nouveau président du Conseil général.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu