Avertir le modérateur

06/09/2008

Géraldine Laurent : la p'tite Niortaise au top

C'est encore temps même si c'est just in time : Géraldine Laurent, brillante saxophoniste alto et néanmoins niortaise, se verra décerner ce soir la Victoire du jazz 2008, dans la catégorie "Révélation instrumentale française de l'année".

Bravo, Géraldine, et que cette récompense vous ouvre très grandes les portes d'une longue et riche carrière musicale !

1054760390.jpg

Et pour découvrir ou se régaler d'un de ses fulgurants solos, c'est tout à l'heure : la cérémonie, qui s'est déroulée mercredi soir en ouverture du festival de jazz de La Villette, est en effet retransmise ce samedi 'round midnight sur France 3. Enjoy !

 

16/06/2008

Jazz à Niort : pas de chance pour Géraldine Laurent

Géraldine Laurent est une des étoiles montantes de la scène jazz française. De l'avis des critiques et des musiciens, elle serait même à l'aube d'une carrière des plus extraordinaires, tant cette toute jeune saxophoniste alto, montre de qualités et d'inspiration. Son premier album a été unanimement salué.

1054760390.jpg

Mais Géraldine Laurent souffre d'un handicap sérieux. Elle est née à Niort.

C'est ce que vient de découvrir le "Théophrasque" de la NR, qui ne doit pas être un passionné de jazz, lui. Nobody's perfect.

1896891195.2.jpg

Inrockuptibles + Télérama... C'est sûr qu'avec ce genre de lectures qui fleurent si bon l'intelligentsia camif'addict, il doit falloir du temps pour s'apercevoir que Géraldine Laurent existe.

Pauvre Géraldine Laurent. Si les journalistes niortais de la NR s'intéressaient au jazz, ils auraient déjà bondi en lisant ceci :

"Géraldine, par quel miracle, quand on vient d'une province française très éloignée du jazz (même si bien sûr, la distance n'a plus la même mesure aujourd'hui) peut-on avoir assimilé autant de choses dans ce domaine du jazz ?"

Vous avez bien lu. "Une province française très éloignée du jazz". Un pays de ploucs, quoi.

Pauvre Géraldine Laurent. Contrainte d'expliquer comment diable peut-on découvrir le jazz à Niort.

Sa réponse ? Pas un miracle unique, mais trois.

1. "Ma chance, c'est qu'il y avait un conservatoire dans ma ville, Niort." On se dit qu'elle est gentille, c'est quand même un minimum, même chez les ploucs.

2. "Avec un professeur qui aime le jazz, Robert Bouillot." Là, une vraie infomation, qu'on n'a jamais lu dans la NR, ou alors en tout petit, dans les légendes photos des auditions des élèves.

3. "J'ai emprunté deux disques à la médiathèque, des albums de Coltrane et Dolphy." Ploucville dispose aussi d'une médiathèque, avec les références essentielles du rayon jazz, y compris free. C'est vrai que ça peut tenir du miracle dans une ville moyenne de province...

Bref. Les lecteurs de Jazz Magazine de ce mois de juin (numéro 593) sont sans doute rapidement passés sur cette introduction (*).

Sauf les Niortais qui aiment le jazz. Et qui auront sans doute découvert que Géraldine Laurent était de Niort.

Parce qu'à Niort, le jazz...

1144451067.jpg

(*) La question a été posée par Aldo Romano, batteur et musicien de jazz contemporain hors pair, qui a choisi Géraldine Laurent comme membre de son quartet pour son dernier CD. Bien qu'elle soit niortaise !

11:14 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : niort, jazz, tourisme

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu