Avertir le modérateur

27/05/2008

Chamois niortais : peut-on en s'en passer ?

Pour donner aux lecteurs de ce blog, sans doute peu au fait de l'actualité des Chamois niortais, quelques pistes de réflexion avant de répondre à la question de notre petit sondage, cet extrait d'une interview du président du centre de formation des Chamois niortais, Joël Coué.

 

On peut aussi aller écouter avec profit l'intégralité de cette interview sur le site de ChamoiswebTV. Ou ne sélectionner que les trois derniers extraits, si les propos footbalistiques vous ennuient mais que l'avenir du club et de ses relations avec l'argent du contribuable niortais, département et régional, vous intéressent.

Petite mise en garde pour les âmes sensible quant à l'extrait "le rendez-vous avec la municipalité" : côté propos, c'est plutôt bateau, côté images... ça chavire aussi !

18/04/2008

Hôtel de charme à Niort : un projet plus "faisable" ?

L'investisseur niortais, qui a laissé tomber les Bains Juin pour absence de "faisabilité", n'a pas laissé tomber son projet d'hôtel de charme.

Il viserait désormais (selon une source "digne de foi" comme disent les journalistes) l'ancienne "Maison du Département", une belle bâtisse avec appartement à l'étage pour le président du conseil général, salle de réception au rez-de-chaussée et cave à vins paraît-il très bien achalandée.

 


Agrandir le plan

N'hésitez pas à agrandir le plan pour mieux vous repérer dans l'hyper-centre de Niort.

Le conseil général, qui a besoin de sous pour finir son hôtel de charme à lui, le Du-Guesclin, est vendeur. Comme de l'ensemble de son patrimoine niortais, bâtiment de la rue Alsace-Lorraine excepté.

A quel prix ? Je n'en sais rien.  Je n'ai rien trouvé sur cette "Maison du département" sur le site internet du conseil général. Par contre, le discours inaugural (en version PDF) du nouveau président y est bien. Mais il n'en parle pas non plus...

En tout cas, là, pas de souci avec les occupants. Le précédent propriétaire a été expulsé démocratiquement le 16 mars dernier !

01/03/2008

Municipales à Niort : Angélique et le sondage

Le sondage pour les municipales à Niort publié par le Courrier de l'ouest ce jour ne manquera pas de faire couler de l'encre, virtuelle ou pas, et devrait alimenter tout autant les conversations de bistrot.

Moi qui ne suis pas abonnée, c'est ce soir seulement, à la gym, que j'ai appris l'étonnante nouvelle. Une Angélique bronzée déboule dans le vestiaire en agitant sa crinière blonde dans tous les sens. Avec un scoop pour le Quoideneuf !

6d66305ab0f325d390cf0e0d47659959.gif

"-Tu devineras jamais ce qui m’est arrivé ?qu' elle me lâche avec un immense sourire.

-Bah… non ?

-J’ai été sondée par Céhèssaaa ! Même qu’ils m’ont posé plein de questions sur moi !

-Voyons Angélique, ils attendaient tout de même bien que tu leur répondes à leurs questions ?

-Oui, ils étaient ravis quand je leur ai avoué mes 37 ans (elle les fait pas, la bougresse !), que j’avais un bon job dans un bureau climatisé, un gentil chamallow à la maison, que j’habitais et votais à Niort. Ils m’ont dit que j’étais exactement le profil qui leur manquait pour leur panel : une ménagère active de moins de quarante ans.

-Et alors ? Et alors ?

-Alors ils m’ont demandé pour qui j’allais voter. Je leur ai dit que j’étais marxiste et que j’allais donc voter Marc Thébault. Le monsieur au téléphone m’a demandé plusieurs fois de répéter. J’ai répété plusieurs fois. Je m’imaginais pas que c’était ça, un sondage.

(Angélique était maintenant resplendissante dans son joli survêtement vert pomme fluo. Je lui ai demandé avec inquiétude si c’était tout ce qu’elle avait dit…)

-Non. Je lui ai dit aussi que j’étais contente que tous les candidats veuillent désormais aménager un camping à Niort, même que c’était un peu grâce à moi depuis que je l’ai demandé dans le blog de ma copine. Mais je réclame toujours un hammam.

-Ca l’a intéressé ?

-Non, il m’a juste dit que ma réponse et celle de 500 personnes serait dans le journal samedi (le Courrier de l’Ouest). Je lui ai dit que s’il voulait une photo de moi, il pouvait venir à la salle de gym, mais il m’a répondu que les personnes sondées devaient rester anonymes et il a raccroché, le goujat… Ce qui m’inquiète moi, c’est d’avoir répété plusieurs fois mon intention de vote, j’espère que ça ne va pas fausser les statistiques, ça ?

-T’inquiète pas ! Tu dois prendre ce sondage comme un préliminaire d’une élection dont tu t’es si bien emparée !

-Ho ! », rougit-elle en se précipitant vers les machines…

Et il se trouve encore des gens pour croire que les sondages, c'est scientifique... Enfin, gageons que tous les Niortais interrogés n'ont pas répondu de façon aussi fantaisiste qu'Angélique.

Pour ceux qui n'ont pas acheté ni lu le CO, les chiffres sont : Geneviève Gaillard 45 %, Alain Baudin 28 %, Marc Thébault 19 %, Joël Renoux 4 %, Marinette Veyssière 4 %.

Et vous, vous en pensez quoi, des résultats de ce sondage sur les municipales de Niort ?

 

16/02/2008

Municipales à Niort : Angélique et les programmes

J'ai reçu cette carte postale ce matin : une petite pause enneigée dans cette campagne des municipales à Niort, de ma copine Angélique. Même en vacances, elle reste toujours autant concernée par le débat politique. Jugez vous-même...

Val – Thorens le 14 février,

Coucou Lihns, coucou les gentils blogueurs !

J’suis à la neige avec mon Valentin et j’adôôôre !

Mais le ski sur neige, c’est has been. Ici, je luge dans la poudreuse et je bronze sur la terrasse du chalet. Avec Valentin, on préférerait le ski sur gazon. D’abord ça pourrait se faire à Niort, comme ça, pas la peine de traverser la France pour skier. Et puis, on n’aurait pas toutes ces queues aux remonte-pentes.

d9de04b489776494ee50a0720ade0506.jpgOn voulait se faire des soirées politiques, Valentin aime bien quand je lui explique. Alors on avait emporté les programmes de Geneviève Gaillard et de Marc Thébault. On a commencé à lire… c’était trop barbant baratin ! Mais pour allumer le feu de cheminée, ils sont tous deux excellents ! Testé pour vous, hi, hi, hi !

Bisous enneigés et à bientôt !

Angélique

PS : Je voterai pour qui développera le ski sur gazon à Niort, ou alors le ski nautique sur la Sèvre.

07/02/2008

Municipales à Niort : Angélique et le marxisme

A Niort, le débat des municipales bat son plein. Chaque jour apporte son lot de coups tordus d'arguments, de vacheries de débats de fond, de basses manoeuvres de grands projets...
Cette semaine dans les colonnes des journaux, la rafraîchissante Ségolène Royal apporte aussi sa note de fantaisie, avec ce curieux "non soutien"  à la candidate Geneviève Gaillard.

Mais, un "non soutien" réjouit-il autant son "non destinataire" qu'un joyeux "non anniversaire" ?

J'en étais là de mes réflexions hier matin lorsque le lapin blanc Angélique a déboulé dans la salle de torture, toute essoufflée.

27a0633235391917ccc5d358da08ae23.png

Ses joues en feu irradient sa blondeur. Elle s’installe sur la machine à côté de la mienne. J’ai déjà sur les pectoraux plusieurs séries de fonte d’avance… 

" - Ah ! Pas moyen de se garer, qu'elle lance d'emblée. La Brèche était saturée comme d’hab’ et j’ai fait trois fois le tour avant de pouvoir entrer. Ah ! là ! là ! Vivement la fin des élections qu’on le construise ce grand parking souterrain… !

-Allez, détends-toi Angélique, fais comme moi...

-T’es venue à vélo ? Pfff… C’est vrai que t’es une privilégiée qui crèche dans l’hyper-centre, toi… Mais tous ceux qui doivent prendre leur voiture pour venir à la gym’, au ciné, faire du shopping et même bosser, tu y as pensé toi ? Non ? Bon alors, moi je vote pour plus de parking à Niort !

(Arrimée à son appareil, Angélique ventile furieusement ses bras pourtant lourdement lestés).

-Oui Angélique, mais si on a trop de voitures dans le centre de Niort, c’est pas bon pour les piétons, tu sais bien…

-Attends ! L’automobiliste devient piéton dès qu’il a pu se garer. Alors si on veut que le centre-ville reste accessible, attractif et donc vivant, il faut plus de parkings, sinon les gens iront ailleurs et tu sais où ?

-Dis-moi ?

-Chez Carouf ou chez Edouard ou chez super-grande enseigne un peu plus loin. Ceux-là, tu peux être sûre qu’ils votent pour moins de parking à Niort !

-Tu crois ?

-C’est clair ! Moins de parkings à Niort, c’est une vision typique d’un idéalisme bourgeois prétendument écolo à la solde du grand capital qui rejette les travailleurs en périphérie pour leurs loisirs et leurs courses, les tolérant à peine en semaine pour venir y gagner leur maigre pitance tout en les rançonnant sur des places de parking payantes et atrocement fliquées…

(D’émotion, je lâchai tout et fis brutalement claquer mes plaques de fonte.)

-Mais, mais… Angélique, tu es devenue marxiste ?

-Oui ! D’ailleurs je vais voter Marc Thébault 

775e888ba6aef7c9ca2e5d34f94cedee.jpg-Angélique, ma chérie, tu aurais dû venir en autobus…

-Pfff ! A Niort, c’est jamais le bon jour des bus !

-Ho !!! »

 

Sur le coup, elle m’a estomaquée, la blonde Angélique...

Mais tout de même, quand on sait ce que coûte le mètre carré habitable au coeur de Niort et la livre de petits pois au marché le samedi, cette histoire n'est peut-être pas un total "non sense". Et vous, le rapport entre parkings en centre-ville et lutte des classes, vous en pensez quoi ?

01/02/2008

Municipales à Niort : Angélique et le camping

Cinq semaines jusqu'aux municipales ! A Niort, le temps de la campagne a des hoquets. La guerre de clans semble s'être un peu calmée, en apparence tout du moins. La liste Gaillard a été dévoilée il y a une semaine, mais les autres n'ont pas suivi. Pas prêtes ?

Le débat patine en tout cas. Pas moi, parce que je ne suis pas fichue de tenir sur des rollers. Mais comme il faisait doux l'autre midi, et que l'horizon de la salle de gym est un peu déprimant, on est allé faire un petit jogging, Angélique et moi.

34fec533d5f82f0a062e39185c77dc0d.jpg
(nous, par Picasso... c'est une vision d'artiste, quoi !)

Nous trottinions sur le quai Métayer à petites foulées.

- Tu sais qu’on ne peut plus camper à Niort ? Je l’ai lu dans le journal, me dit-elle soudain, en lorgnant vers le parc de Noron, de l’autre côté de la Sèvre.

- Non… je lui réponds en haletant. Mais… Angélique, tu… n’envisages pas…tout de même… sérieusement… de monter ta… tente à Niort… T’as … un chouette appart’… non ?

- C’est pas pour moi ! Une ville sans campeurs, c’est une ville qui perd des touristes… et puis, symboliquement, c’est 05488623b86b8a6660b21da7f41d0750.jpgpas bien. Ca veut dire qu’on n’a pas le sens de l’accueil. Evidemment, les candidats à la mairie s’en moquent, vu que les campeurs ne votent pas à Niort !

(Ma copine Angélique est très logique.)

- Franchement, tu y crois… toi… au développement tou…ristique de Niort ? 

- Ben oui ! On a quelques atouts, non ? Le Donjon, le musée d’Agesci et surtout la Sèvre… 

Angélique sans ralentir ajuste un petit turban vert fluo qui tranche sur sa blondeur. Ses chaussettes sont assorties, vert fluo. Elle reprend :

88c94a3781a48248ee72b768b99732ad.jpg-On pourrait même organiser des navettes fluviales toute l’année. Après tout, les premiers touristes, figure-toi, c’est d’abord les niortais, non ? Embarquement Moulin du milieu ou usines Boinot, terminus Noron, génial non ? 

-Euh…euh…

-Et puis, tu sais, on pourrait même faire du vélo sur l’eau. Comme à la salle de gym, mais en tandem à deux, côte à côte sur l’eau, tu vois ?

- Ah ! non ! Assez de pédalo !

- Ho !" s’est offusquée Angélique qui a piqué un sprint… m'abandonnant sur place avec ma quinte de toux.

 

Trop de pollution dans l'air de Niort, sûrement ! Dans l'ambulance - mais non, je plaisante - qui m'a ramenée chez moi , je réfléchissais aux propos de la blonde Angélique : une navette sur la Sèvre, comme le bus de mer du port de La Rochelle, ce serait sympa. Je me demande si un (e) candidat (e) aux municipales à Niort n'y a pas déjà pensé. Mais les touristes, vous les voyez tentés par une balade en ville sur le fleuve, vous ?

23/01/2008

Municipales à Niort : Angélique et le vélo

L'emballement des discussions sur le Quoideneuf semble montrer une réelle soif de discussions sur le fond. Or, si ce blog a été créé, c'était plutôt pour moquer (gentiment) la forme.

Faut-il évoluer ?  Pas facile de se décider : "animateur d'espace de liberté sur le net" d'un côté, c'est flatteur... "Flic des dérapages partisans inévitables" de l'autre, c'est un risque...

J'en étais là de mes réflexions, lorsque j'ai poussé la porte de la salle de gym hier matin. Ah oui, je ne vous dis pas tout, mais les fêtes de fin d'année ont eu sur moi un effet pas du tout virtuel...

a28dae8cd5af4c0a436791baa44ccc5c.jpg

Bref. Je pédalais déjà sur le vélo de training, dosant mon effort sur des petits écrans à cristaux liquides, tout en tournant tout ça dans ma tête... Quand soudain Angélique entre et agite sa crinière blonde furieusement.

Angélique, c'est ma copine de gym’, elle est très bavarde. Et hier matin, elle était complètement à la bourre.

"-Je suis venue en voiture parce qu’il paraît que les pistes cyclables sont barrées par une pétition, qu'elle lance a090fedd433a724b252c7a7899e4e0e2.jpgd'emblée. J’ai pas voulu prendre de risque, mais là j’en prends parce que j’ai pas de monnaie pour mettre dans le parcmètre. Tu pourrais pas me dépanner de… 

-Pas la peine, je lui réponds. Les poulets municipaux mettent la pédale douce en ce moment, c’est bientôt les élections, tu sais, alors...

-Alors quoi ? On pourra bientôt plus prendre son vélo, déjà que garer sa voiture à Niort, c’est tout un sport…

-Mais ce n'est pas grave, tant qu’on peut pédaler ici à l’abri et sans risque ! C’est là l’essentiel pour nos petits bourrelets, non ?

67fb4325abc740c5085c8c65f5eddc8d.jpg-Oui, mais moi je voudrais pédaler en ville, sur un vrai vélo ! Pas sur un vélo qui n’avance à rien comme ici, ni comme ces deux autres, là, qui trichent avec leurs vélos écolos à propulsion électrique. Un gadget de bo-bo pour les élections, ça !

-Tu t’intéresses à la politique, toi, Angélique ? (Le guidon m’en tomba des mains. Insolemment, Angélique noua sa blondeur avec un chouchou fushia.)

-Ben oui, je lis la presse. Il y a quatre listes et ils se chamaillent tous. Les copains d’hier sont les ennemis d’aujourd’hui et les ennemis d’hier sont les alliés actuels. Tu piges ?

- Faudra vraiment que tu m’expliques comment t’as compris l’élection ?

-"OH ! ", rougit-elle en pédalant furieusement…. "

Le vélo et la ville, les pistes cyclables, le stationnement... Mine de rien, elle en avait abordé un, de sujet de fond, la blonde Angélique ! Et vous, les modes de déplacement en ville, vous en pensez quoi ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu