Avertir le modérateur

26/04/2007

Euréka !

Je sais, ce n'est guère modeste, et j'en suis quelque peu confuse. Mais j'ai trouvé !

J'ai trouvé l'emblème idéal pour le futur parti politique de François Bayrou. Qui ne s'appellera pas Parti démocrate parce qu'en France, on aime les sigles et que celui-ci n'a pas fini de s'attirer de stupides et fatigantes railleries. Il y a d'autres moyens de continuer à vouloir affirmer sa différence.

Laissons tomber également les Union, Mouvement, Rassemblement, Ligue, Front, tous mots trop usés mais surtout, trop faibles. Au regard des aspirations révolutionnaires du chevalier orange, seul Combat me semble approprié. Et Combat Démocrate, CD, c'est tout de même une autre chanson que la sempiternelle rengaine droite-gauche.

Très bien tout cela, mais quel rapport avec le chabichou - ie le parti-pris éditorial strictement deux-sévrien de ce blog - vous interrogez-vous ? Eh bien justement, il est là, mon Euréka ! Je dirai même, mon trait de génie ! Et quel trait !

Lui !

medium_poitou.jpgQuel meilleur emblème pour ce futur Combat Démocrate que notre adorable Baudet du Poitou, ce grand âne à la mèche rebelle et la robe orangé ? Cette race asine travailleuse, qui excelle à conduire l'attelage, n'a-t-elle pas purement et simplement frôlé l'extinction, avant que quelques personnes, séduites par ses qualités hors du commun, ne lui redonnent une seconde vie ?

Et quelle vie ! Has-been hier, le baudet du Poitou est désormais une véritable star, pour laquelle s'enflamme à Paris chaque automne le public du salon du cheval, chaque printemps celui du salon de l'agriculture. Et il est du dernier chic chez les bobos d'acquérir son baudet en même temps que sa barque dès le compromis d'achat de la résidence secondaire maraîchine signé.

Le baudet du Poitou séduit à gauche et à droite, il n'est guère plus bruyant que la tondeuse à gazon, mais lui au moins, il contribue à lutter contre les gaz à effet de serre. Et bien entendu, last but not least, la portée symbolique de cet âne du Poitou, fut-il orange, pour emblème du parti refondateur, n'échappera à aucun des amis de la Dame du Mellois, les autres pouvant définitivement aller braire ailleurs.

Je me demande si je ne vais pas breveter mon idée, moi. Des fois que François Bayrou me le piquerait, mon gentil baudet !

12/03/2007

Dominique, un ami qui vous veut du bien

Petite anecdote véridique et savoureuse, qui échappera sans doute aux médias nationaux, mais que nos quotidiens régionaux se sont fait un plaisir de signaler :

Lundi dernier, le désormais très sarkozyste député du nord Deux-Sèvres Dominique Paillé a fait livrer au candidat UDF François Bayrou une caisse de vin... pour cause de pari perdu !

medium_vin_caisse_verre.jpg

Ben oui, Dominique est joueur, mais ne parie pas (souvent) sur le bon cheval. En 2002, après la victoire de Chirac, il s'était empressé, comme tous ses petits camarades UDF des Deux-Sèvres d'ailleurs, de quitter le parti de François Bayrou dont il avait été le directeur de campagne pour les européennes de 1999, pour rejoindre les rangs de l'UMP.

Pourtant ancien président de l'association départementale des Amis de Jacques Chirac, Dominique Paillé a également rallié dès 2005, et sans état d'âme, son "ami " et néanmoins candidat Nicolas Sarkozy, abandonnant son "ami" François Bayrou au vu de cette fulgurante analyse (extraite d'une interview publiée par France Soir du 30.12.2006) :

"Nous avons des relations régulières et courtoises, mais François a fait une autre analyse que la mienne. Il pense être le troisième homme, une stratégie qui ne mène à rien dans un scrutin majoritaire."

Et la caisse de vin, me direz-vous ? J'y viens, j'y viens !

Dominique Paillé, qui se targue d'être resté en bons termes avec "François", avait pronostiqué un 15 % grand maximum du candidat UDF dans les sondages, et poussé le bouchon de la certitude à parier "une caisse de champagne" si d'aventure, François Bayrou franchissait un jour les 20 % d'intention de vote.

Ce qui fut dit, fut fait. Le Béarnais ayant fait savoir sa préférence pour le vin de Bordeaux, Dominique Paillé s'acquitta lundi dernier de l'envoi de quelques grands crus.

Moralité : Dominique Paillé change souvent d'amis, mais il tient ses paris ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu