Avertir le modérateur

26/08/2007

Allo Paris ? Ici Melle...

Vu hier sur France télévision, une Ségolène Royal en duplex depuis la pelouse du parc de Melle (*), plutôt maladroite.

medium_bla_bla.jpgD'abord dans le 19-20 de France 3, où Elice Lucet qui n'est pas une débutante, doit insister lourdement depuis Paris pour couper le flot du discours ségolénien et lui demander de répondre - en vain - à ses questions, pourtant courtes et précises.

Puis, une demi-heure plus tard dans le JT de France 2, où l'interview vire à la catastrophe autistique, Ségolène Royal medium_colgate.jpgs'engouffrant dans un long tunnel de plusieurs minutes, débitant à vive allure un résumé appris par coeur de son discours de l'après-midi... pendant qu'un bref instant, un plan de coupe montre le jeune Delahousse désorienté, souriant de toutes ses blanches dents faute de comprendre de quoi lui parle la Dame !

Fait curieux, le monologue de Ségolène Royal s'achève sur une brusque coupure en milieu de phrase, et le présentateur de conclure : "Voilà pour ces images enregistrées à Melle dans l'après-midi", avant de passer à la suite.

Fait très curieux, puisqu'en entrée de journal, Delahousse avait parlé de Ségolène Royal comme "invitée du journal", qu'on a ensuite vu quelques images où il lui dit "bonjour" et pose une question, et encore une tentative de question au milieu du "tunnel". Tout pour laisser penser que l'interview se faisait en direct entre Paris et Melle, y compris ce léger décalage de temps qui montre combien Melle, c'est loin de Paris.

medium_TROMPELOEIL.jpgEt puis voilà qu'il vend la mèche ! C'était donc un faux direct  qu'on a voulu nous faire passer pour un vrai, n'était-ce cette coupure finale. Coupure sur laquelle Delahousse revient en toute fin de journal, en disant (je cite de mémoire) : "Comme vous vous en êtes aperçus, l'interview de Ségolène Royal a été perturbée par un problème technique, que nous vous prions de bien vouloir excuser."

Ca sent furieusement la remontée de bretelles du rédac'chef furieux d'avoir vu son joli vrai-faux direct dévoilé en direct par une honnête maladroite bourde du présentateur ! Voilà qui pourrait faire les choux gras d'une prochaine émission d'Arrêt sur Images, tiens... Si seulement l'émission pouvait renaître de ses cendres. A condition évidemment de n'avoir pas choisi la formule "sponsorisée par la présidente du Poitou-Charentes".

(*) Où, selon France 3 hier soir (et ce matin la NR dimanche, Rue89 et Libé.fr), il y avait entre 1.000 et 1.500 personnes... mais "plus de 3.000" selon Ségolène Royal.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu