Avertir le modérateur

01/09/2007

Tilt !

medium_flipper.jpgTilt ! C'est bien ce que ça faisait, sur les flippers de mon adolescence, quand on secouait trop la machine pour décrocher le bonus. Tilt ! La machine se vengeait et remettait abruptement tous les compteurs à zéro.

Tilt ! Pour vous annoncer, que, selon toute vraissemblance, Gaëtan Fort va renoncer à mener la liste socialiste pour les municipales à Parthenay. Tilt ! Pour supposer que les cartes à gauche à la suite de ce revirement vont sans doute être sévèrement rebattus, et les jeux se dérouler selon une toute autre donne.

Tilt ! Pour prévenir Jean-Pierre Georges, ex-candidat à la candidature, qu'un joker permet souvent de rejouer, rarement de l'emporter. Tilt ! Pour signaler à la gauche de la gauche parthenaisienne, allergique à l'avocat, qu'elle a peut-être intérêt à en profiter pour doubler la mise et abattre ses cartes.

Tilt ! Pour rappeler au maire de droite Xavier Argenton que Parthenay est bien la ville du Flip. Les jeux ne sont pas encore faits, mais déjà, rien ne va plus !

medium_skull-poker.png

05/07/2007

La politique du fossoyeur

Ce sera bref. Juste pour annoncer à ceux qui n'ont pas lu la presse ce matin le résultat du "vote" des militants PS de Parthenay pour le choix de leur tête de liste.

Où l'on apprend au passage que les militants en question ne sont même pas 40 au total (dans la NR, ils écrivent "une quarantaine", c'est peu précis mais charitable).

Ont voté : 16 personnes ! Ben oui, première semaine de juillet, vacances scolaires, scrutin organisé à la va-vite, débat préalable inexistant... Tout cela est forcément peu mobilisateur.

medium_Farceur.jpgA été désigné "tête de liste socialiste" pour les municipales de Parthenay : Gaëtan Fort. Par 11 voix contre 4, et 1 bulletin nul (un facétieux avait écrit "Michel Hervé " dessus... Mais non, je plaisante !).

Le challenger Jean-Pierre Georges a raté son coup sur le ring, mais qui a gagné au bout du compte, sinon la confusion à gauche ? Une tête de liste désignée à la va-vite, par 11 militants sur "une quarantaine" potentiels, c'est légitime et indiscutable, ça ? Ou bien, ça laisse la porte grande ouverte à toutes les contestations, candidatures ennemies, listes concurrentes et autres tacles bien sentis...

Après le tir sur l'ambulance, la politique du fossoyeur : enterrer profondément toute vélléité de reconquête de la gauche à Parthenay et en Gâtine. C'est bien parti.

04/07/2007

Tirer sur l'ambulance

Les élections municipales. C'est en mars 2008, soit dans neuf mois.

Ils ont raison, les socialistes de Parthenay, il est plus que temps de désigner le papa de la future liste ! Vous n'imaginez pas sinon, combien fragile serait l'enfant face à l'ogre Argenton (UMP Canada Dry)...

Ceux qui pensent qu'il n'y a pas urgence sont, au choix :

-Des naïfs

-Des imbéciles

-Des supporters de Gaëtan Fort

medium_ennemi.jpgBen oui. Autant lever le lièvre de suite : si, ce soir mercredi 4 juillet, les militants socialistes de Parthenay sont conviés à choisir celui qui mènera leur liste aux prochaines municipales - mais oui, amis lecteurs socialistes du Niortais, rendez-vous compte, ils le font ce soir ! - c'est en vertu des vertus mille fois vérifiées de cet adage : "On n'a jamais autant de chance d'écraser son ennemi que lorsqu'il est à terre".

Franchement. Même pas un mois après la trempe socialiste prise aux législatives en Gâtine - bouh ! le seul candidat qui n'ait même pas fait deux tours ! - on a sûrement pris le temps d'analyser à froid la situation, de scruter à la loupe les résultats de tel ou tel bureau de vote, de s'interroger sur le poids des soutiens (?) des camarades galonnés du PS dans la campagne électorale... Bref. On a sûrement déjà tout bien détaillé, sondé les intentions des politiquement proches (Verts, antilibéraux, Motivé-e-s, Internautes-citoyens, etc), pour se lancer dans cet acte stratégique essentiel, la désignation de la tête de liste pour les municipales.

Evidemment ! Evidemment qu'il l'a fait, tout ça, le camarade-président de la section-association socialiste de Parthenay,medium_complot.jpg celui que Maître Fraise surnomme Gégé du Patro. Juste avant de prêter le fichier des adhérents à son poulain, pour que celui-ci puisse envoyer vite fait bien fait une jolie bafouille... dont les militants viennent juste de comprendre qu'il s'agissait d'une profession de foi.

Gaëtan Fort, ma foi, sera mis devant le fait accompli. Avec 27 % au premier tour des législatives, il ne va tout de même pas la ramener, non ? Pis lui, c'était pas la peine de lui faire savoir qu'il était temps de faire campagne en interne, avant vote de désignation : il a dit publiquement depuis plus d'un an qu'il monterait une liste aux municipales. Alors, si les camarades ne sont pas au courant, c'est pas de la faute de la section, tout de même !

Sur le fond, vous connaissez mes principes : les concernés jugent par eux-mêmes.

Sur la forme, ces élections internes anticipées, programmées dans l'urgence d'une défaite, de manière à ne laisser au battu aucune chance de relever la tête, ressemblent à s'y méprendre à du tir sur ambulance. La seule question qui se pose est celle-ci : à qui profite le crime ?

medium_boxe.gif

Au fait :  le nom du challenger de Gaëtan Fort est Jean-Pierre Georges.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu