Avertir le modérateur

07/02/2008

Municipales à Niort : Angélique et le marxisme

A Niort, le débat des municipales bat son plein. Chaque jour apporte son lot de coups tordus d'arguments, de vacheries de débats de fond, de basses manoeuvres de grands projets...
Cette semaine dans les colonnes des journaux, la rafraîchissante Ségolène Royal apporte aussi sa note de fantaisie, avec ce curieux "non soutien"  à la candidate Geneviève Gaillard.

Mais, un "non soutien" réjouit-il autant son "non destinataire" qu'un joyeux "non anniversaire" ?

J'en étais là de mes réflexions hier matin lorsque le lapin blanc Angélique a déboulé dans la salle de torture, toute essoufflée.

27a0633235391917ccc5d358da08ae23.png

Ses joues en feu irradient sa blondeur. Elle s’installe sur la machine à côté de la mienne. J’ai déjà sur les pectoraux plusieurs séries de fonte d’avance… 

" - Ah ! Pas moyen de se garer, qu'elle lance d'emblée. La Brèche était saturée comme d’hab’ et j’ai fait trois fois le tour avant de pouvoir entrer. Ah ! là ! là ! Vivement la fin des élections qu’on le construise ce grand parking souterrain… !

-Allez, détends-toi Angélique, fais comme moi...

-T’es venue à vélo ? Pfff… C’est vrai que t’es une privilégiée qui crèche dans l’hyper-centre, toi… Mais tous ceux qui doivent prendre leur voiture pour venir à la gym’, au ciné, faire du shopping et même bosser, tu y as pensé toi ? Non ? Bon alors, moi je vote pour plus de parking à Niort !

(Arrimée à son appareil, Angélique ventile furieusement ses bras pourtant lourdement lestés).

-Oui Angélique, mais si on a trop de voitures dans le centre de Niort, c’est pas bon pour les piétons, tu sais bien…

-Attends ! L’automobiliste devient piéton dès qu’il a pu se garer. Alors si on veut que le centre-ville reste accessible, attractif et donc vivant, il faut plus de parkings, sinon les gens iront ailleurs et tu sais où ?

-Dis-moi ?

-Chez Carouf ou chez Edouard ou chez super-grande enseigne un peu plus loin. Ceux-là, tu peux être sûre qu’ils votent pour moins de parking à Niort !

-Tu crois ?

-C’est clair ! Moins de parkings à Niort, c’est une vision typique d’un idéalisme bourgeois prétendument écolo à la solde du grand capital qui rejette les travailleurs en périphérie pour leurs loisirs et leurs courses, les tolérant à peine en semaine pour venir y gagner leur maigre pitance tout en les rançonnant sur des places de parking payantes et atrocement fliquées…

(D’émotion, je lâchai tout et fis brutalement claquer mes plaques de fonte.)

-Mais, mais… Angélique, tu es devenue marxiste ?

-Oui ! D’ailleurs je vais voter Marc Thébault 

775e888ba6aef7c9ca2e5d34f94cedee.jpg-Angélique, ma chérie, tu aurais dû venir en autobus…

-Pfff ! A Niort, c’est jamais le bon jour des bus !

-Ho !!! »

 

Sur le coup, elle m’a estomaquée, la blonde Angélique...

Mais tout de même, quand on sait ce que coûte le mètre carré habitable au coeur de Niort et la livre de petits pois au marché le samedi, cette histoire n'est peut-être pas un total "non sense". Et vous, le rapport entre parkings en centre-ville et lutte des classes, vous en pensez quoi ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu