Avertir le modérateur

01/03/2008

Municipales à Niort : Angélique et le sondage

Le sondage pour les municipales à Niort publié par le Courrier de l'ouest ce jour ne manquera pas de faire couler de l'encre, virtuelle ou pas, et devrait alimenter tout autant les conversations de bistrot.

Moi qui ne suis pas abonnée, c'est ce soir seulement, à la gym, que j'ai appris l'étonnante nouvelle. Une Angélique bronzée déboule dans le vestiaire en agitant sa crinière blonde dans tous les sens. Avec un scoop pour le Quoideneuf !

6d66305ab0f325d390cf0e0d47659959.gif

"-Tu devineras jamais ce qui m’est arrivé ?qu' elle me lâche avec un immense sourire.

-Bah… non ?

-J’ai été sondée par Céhèssaaa ! Même qu’ils m’ont posé plein de questions sur moi !

-Voyons Angélique, ils attendaient tout de même bien que tu leur répondes à leurs questions ?

-Oui, ils étaient ravis quand je leur ai avoué mes 37 ans (elle les fait pas, la bougresse !), que j’avais un bon job dans un bureau climatisé, un gentil chamallow à la maison, que j’habitais et votais à Niort. Ils m’ont dit que j’étais exactement le profil qui leur manquait pour leur panel : une ménagère active de moins de quarante ans.

-Et alors ? Et alors ?

-Alors ils m’ont demandé pour qui j’allais voter. Je leur ai dit que j’étais marxiste et que j’allais donc voter Marc Thébault. Le monsieur au téléphone m’a demandé plusieurs fois de répéter. J’ai répété plusieurs fois. Je m’imaginais pas que c’était ça, un sondage.

(Angélique était maintenant resplendissante dans son joli survêtement vert pomme fluo. Je lui ai demandé avec inquiétude si c’était tout ce qu’elle avait dit…)

-Non. Je lui ai dit aussi que j’étais contente que tous les candidats veuillent désormais aménager un camping à Niort, même que c’était un peu grâce à moi depuis que je l’ai demandé dans le blog de ma copine. Mais je réclame toujours un hammam.

-Ca l’a intéressé ?

-Non, il m’a juste dit que ma réponse et celle de 500 personnes serait dans le journal samedi (le Courrier de l’Ouest). Je lui ai dit que s’il voulait une photo de moi, il pouvait venir à la salle de gym, mais il m’a répondu que les personnes sondées devaient rester anonymes et il a raccroché, le goujat… Ce qui m’inquiète moi, c’est d’avoir répété plusieurs fois mon intention de vote, j’espère que ça ne va pas fausser les statistiques, ça ?

-T’inquiète pas ! Tu dois prendre ce sondage comme un préliminaire d’une élection dont tu t’es si bien emparée !

-Ho ! », rougit-elle en se précipitant vers les machines…

Et il se trouve encore des gens pour croire que les sondages, c'est scientifique... Enfin, gageons que tous les Niortais interrogés n'ont pas répondu de façon aussi fantaisiste qu'Angélique.

Pour ceux qui n'ont pas acheté ni lu le CO, les chiffres sont : Geneviève Gaillard 45 %, Alain Baudin 28 %, Marc Thébault 19 %, Joël Renoux 4 %, Marinette Veyssière 4 %.

Et vous, vous en pensez quoi, des résultats de ce sondage sur les municipales de Niort ?

 

12/03/2007

Dominique, un ami qui vous veut du bien

Petite anecdote véridique et savoureuse, qui échappera sans doute aux médias nationaux, mais que nos quotidiens régionaux se sont fait un plaisir de signaler :

Lundi dernier, le désormais très sarkozyste député du nord Deux-Sèvres Dominique Paillé a fait livrer au candidat UDF François Bayrou une caisse de vin... pour cause de pari perdu !

medium_vin_caisse_verre.jpg

Ben oui, Dominique est joueur, mais ne parie pas (souvent) sur le bon cheval. En 2002, après la victoire de Chirac, il s'était empressé, comme tous ses petits camarades UDF des Deux-Sèvres d'ailleurs, de quitter le parti de François Bayrou dont il avait été le directeur de campagne pour les européennes de 1999, pour rejoindre les rangs de l'UMP.

Pourtant ancien président de l'association départementale des Amis de Jacques Chirac, Dominique Paillé a également rallié dès 2005, et sans état d'âme, son "ami " et néanmoins candidat Nicolas Sarkozy, abandonnant son "ami" François Bayrou au vu de cette fulgurante analyse (extraite d'une interview publiée par France Soir du 30.12.2006) :

"Nous avons des relations régulières et courtoises, mais François a fait une autre analyse que la mienne. Il pense être le troisième homme, une stratégie qui ne mène à rien dans un scrutin majoritaire."

Et la caisse de vin, me direz-vous ? J'y viens, j'y viens !

Dominique Paillé, qui se targue d'être resté en bons termes avec "François", avait pronostiqué un 15 % grand maximum du candidat UDF dans les sondages, et poussé le bouchon de la certitude à parier "une caisse de champagne" si d'aventure, François Bayrou franchissait un jour les 20 % d'intention de vote.

Ce qui fut dit, fut fait. Le Béarnais ayant fait savoir sa préférence pour le vin de Bordeaux, Dominique Paillé s'acquitta lundi dernier de l'envoi de quelques grands crus.

Moralité : Dominique Paillé change souvent d'amis, mais il tient ses paris ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu